Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Debrief Bourse du 15 mars: le CAC 40 s'offre un rebond technique malgré une tendance hésitante

information fournie par Boursorama15/03/2018 à 18:29

Après une ouverture hésitante, le rebond s'est accéléré à Paris à la veille de la séance des 'quatre sorcières’, traditionnellement source de volatilité car elle marque l’expiration des contrats sur options. Les investisseurs ont donc décidé de racheter à bon compte même si la tendance est restée prudente, marquée par l’incertitude politique et l’escalade des tensions commerciales sino-américaines. Au final, le CAC 40 clôture en hausse de 0,65% à 5 267 points.

Du coté des valeurs, Vivendi signe la meilleure performance du SBF 120 alors que 6 membres du conseil d ’administration de Telecom Italia (TIM), dont Vivendi détient 24% du capital, pourrait être renouvelé. Selon Bernstein, une réduction de l'influence de Vivendi au Conseil de Telecom Italia serait bien vue des autorités italiennes, tandis que pour Vivendi, une cession  aurait le mérite de débloquer du cash.

STMicroelectronics se distingue aussi dans le vert, porté par Credit Suisse qui a confirmé son opinion Surperformance et son objectif de cours de 24,50 euros sur le dossier dans le cadre d’une étude sur le secteur des semi-conducteurs.

A la baisse, Sodexo est pénalisé par une note de  Raymond James qui dégrade sa recommandation à "performance en ligne" contre "surperformance" auparavant.

Après une ouverture en forte baisse, Société générale a remonté la pente et cède 0,67% à 44,76 euros alors que  Jefferies a confirmé sa recommandation d’Achat et son objectif de cours de 60 euros sur le titre  après l’annonce de la démission de Didier Valet, le directeur général délégué du groupe.

Valeo gagne 1,61% à 55,64 euros, porté par le relèvement à "achat" du conseil des analystes de Bryan Garnier. Selon eux, la baisse récente du cours de Valeo offre un point d'entrée intéressant pour se positionner sur ce qui reste un des acteurs les mieux placés pour profiter des grandes tendances dans le secteur automobile.

Sur le SRD, Virbac s'enfonçait de 11,53% à 109 euros alors que le groupe a publié une perte nette de 2,6 millions d'euros en 2017, notamment en raison d'une dépréciation exceptionnelle liée à la réforme fiscale américaine.

Bourbon décroche de -11,96 % à 5,96 euros,  les investisseurs sanctionnant la publication de comptes annuels marqués par une lourde perte de 576,3 millions d'euros.  Plombé par un environnement particulièrement défavorable, le groupe a dû faire une croix sur le dividende annuel.


Valeurs associées

Euronext Paris -1.80%
Euronext Paris -0.38%
Euronext Paris -5.01%
Euronext Paris -1.74%

Vidéos les + vues