Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief du 5 décembre : démarrage en légère baisse à Paris

information fournie par Boursorama05/12/2022 à 18:12

Le CAC 40 ouvre la semaine sur une petite baisse de 0,67% et tombe juste sous la barre des 6700, vers les 6697 points et 2,8 milliards d'euros échangés alors que l'activité du secteur privé dans la zone euro a diminué pour le cinquième mois d'affilée en novembre, ce qui suggère que l'économie de la région se dirige vers une récession modérée.

C'est un peu la même ambiance à Wall Street à 17h45 avec un Dow Jones à -0,76% vers les 34.168 points et un Nasdaq à -1,14% vers les 11.331 points. A noter Tesla (-4,5%) en manque d'énergie alors que le constructeur de véhicules électriques aurait décidé de réduire la production de son modèle Y en Chine, du fait de stocks élevés et d'une demande ralentie sur ce marché.

Valeurs en hausse

ALD accélère grâce à Stifel. Le bureau d'analyses a entamé la couverture du titre avec une recommandation d'achat et un objectif de cours établi à 21 euros, contre 10,46 euros à la clôture aujourd'hui. Stifel s'attend à ce que le leader européen de la location longue durée et de la gestion de flotte automobile publie des résultats «records» cette année après un exercice 2021 déjà solide.

Séance solide aussi pour Valneva : la biotech a annoncé des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Seb et Orpéa sont également bien orientés.

Sur le CAC 40, c'est Renault qui roulait le plus vite devant Alstom, Thales et Stellantis.

Sur le SRD, les vents sont favorables pour Bénéteau (+16,4%). Le constructeur de bateaux a dinqué qu'il pourrait dépasser ses prévisions de résultats pour l'exercice 2022 et qu'il disposait désormais d'une «avance significative» sur son plan stratégique 2020-2025, dont il rehaussé plusieurs chiffres clés.

Valeurs en baisse

GTT est lanterne rouge sur le SBF 120. Le titre réagit à une décision judiciaire en Corée du Sud communiquée vendredi soir. D'un côté, la Haute Cour de Séoul a partiellement fait droit à son appel contre l'ordonnance rectificative de la commission coréenne en charge de la concurrence, ce qui se traduit par l'annulation de l'amende administrative de 9,5 millions d'euros payée par GTT début 2021. Mais de l'autre, elle a confirmé l'obligation pour le français de séparer l'accord de licence technologique de l'assistance technique si les chantiers navals coréens le demandaient. Pour rappel, à la fin 2020, la KFTC avait jugé que certaines pratiques commerciales de GTT enfreignaient les règles de concurrence du pays et voulait autoriser les chantiers navals coréens à effectuer les services d'assistance technique inclus dans la licence de technologie du français.

Derrière, Plastic Omnium perd 4,2%. JPMorgan a abaissé sa recommandation sur l'action de l'équipementier automobile de «neutre» à «sous-performance».

Autre avis d'analyste sur Bouygues, pénalisé par Bank of America. Le bureau d'analyses de la banque américaine est passé de «neutre» à «sous-performance», avec un objectif de cours réduit de 30 euros à 27 euros.

Toujours sur le CAC 40, Teleperformance repart en baisse de 2,7%.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

ALD
Euronext Paris +1.06%
Euronext Paris +0.59%
Euronext Paris -0.09%

Vidéos les + vues