1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 25 avril : le CAC 40 finit en baisse sous une pluie de publications

Boursorama25/04/2019 à 18:16

N'en jetez plus ! Sous une avalanche de résultats, le CAC 40 se replie une nouvelle fois aujourd'hui et finit à -0,33% vers les 5558 points. 

C'est encore plus rouge aux Etats Unis, le Dow Jones cède 0,7% vers 17h40, plombé par les résultats décevants de 3M (-11%). A noter quand même la hausse de Microsoft (+3,7%) et Facebook (+6,1%) qui ont fait mieux qu'attendu. Le Nasdaq grimpe lui de 0,1% à 17h40 vers les 8111 points
Sur le SBF 120, Carrefour avait de quoi positiver aujourd'hui. En tête des hausses, le distributeur a rassuré au premier trimestre avec un chiffre d'affaires d'un peu plus de 20 milliards d'euros, en croissance de +0,5% à changes constants. Il a par ailleurs confirmé les objectifs du plan Carrefour 2022.

Derrière, on retrouve la biotech DBV Technologies.

C'est aussi du solide pour Mercialys. La foncière est plébiscitée après avoir publié des revenus locatifs de 47,1 millions d'euros, en progression de 3,5% à périmètre courant. Elle a confirmé ses objectifs annuels.

Atos aussi progresse. La SSII a affiché un chiffre d'affaires en croissance organique de 0,4% à 2,82 milliards d'euros et a profité d'un relèvement de recommandation de Barclays. 

Accélération aussi pour Michelin avec une croissance de 9,3% de ses ventes à parité constante, à 5,8 milliards. A l'issue de cette publication, Oddo  a confirmé son conseil à l'achat et son objectif de cours de 135 euros.

Côté baisses, Bic n'a pas enflammé les investisseurs. Loin de là. Au premier trimestre, ses résultats sont ressortis inférieurs aux attentes avec notamment un bénéfice net trimestriel en repli de 19%, à 39,3 millions d'euros. La marge d'exploitation normalisée ressort à 13,1%, en recul de 3,6 points bien en dessous de la fourchette de 16,5% à 18% que le groupe vise pourtant toujours pour 2019.

Ca recule aussi pour Ipsen, Plastic Omnium et Worldline

Sur le CAC 40, petit coup de frein sur Peugeot après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 1,1% à 18 milliards d'euros. Surtout, les ventes en volume ont reculé de près de 16% à 886.000 unités en raison notamment de la fermeture du marché iranien dans la foulée du retour des sanctions américaines. Dans le même secteur, Renault poursuit son repli.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer