1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 2 octobre : séance rouge vif pour le CAC 40

Boursorama02/10/2019 à 18:12

Quelle claque ! On l'a vu hier, c'était une flopée d'indicateurs décevants qui avaient alerté les investisseurs sur la dynamique de croissance, notamment aux Etats-Unis. Aujourd'hui, nouvelle déception avec les créations d'emplois dans le secteur privé qui sont ressorties inférieures aux attentes à 135.000 en septembre après 157.000 en août, selon l'enquête d'ADP. On guettera avec d'autant plus d'attention les chiffres officiels de l'emploi qui seront publiés vendredi outre-Atlantique. 

Même si ce chiffre n'est pas alarmant en soi, il vient cristalliser les craintes ambiantes autour de l'état de l'économie américaine dans un contexte fragilisé par les tensions commerciales. Il n'en fallait pas plus pour faire nettement décrocher les indices et donc le CAC 40 qui cède 3,12%, enfonce les 5.500 points pour finir à 5422,77 points dans un volume d'échanges fourni de 4,35 milliards d'euros.

Ca ne va pas mieux de l'autre côté de l'atlantique avec un Dow Jones à 1,6% et un Nasdaq à -1,5% à 17h40.

On commence logiquement par les baisses sur le marché français avec Suez, lanterne rouge du SBF 120. Le géant français des services à l'environnement n'a pas convaincu avec son plan stratégique à horizon 2030. Il s'engage notamment à réaliser un milliard d'euros d'économies d'ici 2023. Il a été moins précis sur le dividende qui devrait rester je cite « à son niveau actuel au cours des deux prochaines années » puis de être «augmenter dès que possible». A la lumière de cette présentation, Oddo BHF a abaissé sa recommandation à "neutre" contre "acheter". En maintenant son objectif de cours à 15,60 euros

Derrière on retrouve également JCDecaux, GTT  Genfit et Maisons du monde est également mal orienté et perd désormais plus de 30% sur les trois derniers mois

Sur le CAC 40, c'est le géant de l'acier Arcelormittal qui plie le plus devant Société Générale et Total

Côté hausses, rien ou si peu seules deux valeurs du SBF 120 sont dans le vert Tarkett et Bic

A noter quand même Pernod Ricard (-0,43%), qui s'est affiché une bonne partie de la journée en progression. Le numéro deux mondial des vins et spiritueux a annoncé sa réorganisation en France et le titre bénéficie d'un coup de pouce de Jefferies, passé  de conserver à l'achat avec un objectif de cours rehaussé de 175 à 185 euros. 

Une bonne nouvelle quand même : la hausse de la biotech Nicox (+8%) après des résultats positifs pour son traitement NCX 470 dans le glaucome.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer