Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le debrief Bourse du 1er décembre : belle journée de rebond pour le CAC 40

information fournie par Boursorama01/12/2021 à 18:44

Bon c'est une belle journée de rebond que vient de signer la Bourse de Paris. Faisant fi des craintes entourant le nouveau variant omicron, le CAC 40 clôture la séance sur un joli +2,39% vers les  6882 points et de beaux volumes d'échanges : 4,7 milliards d'euros

A noter qu'avant les chiffres officiels de l'emploi américain publiés vendredi, l'enquête ADP a fait ressortir 534.000 créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis en novembre, un chiffre meilleur qu'attendu.

C'est également le vert qui domine d'ailleurs outre-Atlantique avec un Dow Jones à +1,41% vers les 34.970 points et un Nasdaq à 1,71%, à 15.802 points. A noter la chute de 5,6% de la plateforme de relations clients dématérialisée Salesforce après avoir publié des prévisions inférieures aux attentes.

Valeurs en hausse

C'est un bruit de moteur qui domine les hausses du SBF 120

Stellantis rugit enfin après une série de huit séances de baisse consécutives, Valeo l'accompagne amplifiant même sa hausse de la veille, tout comme Michelin

McPhy Energy et Safran figurent également dans le peloton de tête

Le marché a aussi apprécié les résultats de Soitec (+3,7%). Au premier semestre de son exercice 2021-2022, le bénéfice net du spécialiste de substrats semi-conducteur a grimpé de 234% à un peu plus de 74 millions. L'Excédent brut d'exploitation des activités poursuivies a lui gagné 78%. Fort de ses bons chiffres, le groupe vise une marge brute d'exploitation de l'électronique d'environ 34% sur l'exercice, avec un potentiel pour atteindre environ 35%. Sur le CAC 40, STMicro aussi est bien orienté

Valeurs en baisse

Partie compliquée pour Ubisoft, l'éditeur de jeux vidéo qui recule de 6,1% et cède désormais plus de 45% depuis le début de l'année.

L'inquiétude des investisseurs retombant un peu sur le variant omicron, c'est Eurofins Scientific qui en fait les frais, plus fort repli du CAC 40 et seule valeur dans le rouge de l'indice avec Worldline.

Vallourec est également sous pression et l'équipementier pour l'industrie pharmaceutique Sartorius subit des prises de bénéfices.

Enfin sur le SRD, Erytech reperd déjà du terrain, hier la biotech avait annoncé un nouveau brevet aux Etats-Unis et pris plus de 15%.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -14.93%

Vidéos les + vues