1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 31 octobre : PSA sanctionné en Bourse suite à son projet de fusion avec Fiat/Chrysler

Boursorama31/10/2019 à 18:24

Après 4 séances de hausses consécutives, le marché parisien a repris son souffle et clôture au plus bas du jour, à 5729 points, sur une baisse de 0,62%. A New York les marchés consolident également, victimes d'un regain d'inquiétude quant aux négociations sino-américaines.

Du coté des valeurs, l'info du jour c'est bien sûr la confirmation du projet de fusion entre PSA et Fiat/Chrysler. Les deux entités vont former le 4e groupe mondial des constructeurs avec 8,7 millions de véhicules vendus chaque année et une dizaine de marque. La nouvelle entité pourrait générer des synergies annuelles estimées à environ 3,7 milliards d'euros. En bourse, les réactions sont partagées. Les analystes saluent la logique industrielle de cette union mais critiquent ses modalités financières. L'action Fiat-Chrysler bondit tandis que celle de PSA chute de pratiquement 13% , signe  que les opérateurs doutent de la capacité de l'entité à réaliser des synergies significatives.

En tête du CAC,  on retrouve le secteur des utilities, à l'image de Veolia ou encore de Air Liquide  qui a fait part de l'acquisition d'un petit concurrent malaisien dont le CA annuel est de l'ordre de 20 millions d'euros. Les modalités de l'opération n'ont pas été précisées.

A l'inverse, Maisons du Monde est lourdement sanctionnée après avoir revu ses perspectives.  L'enseigne d'ameublement et de décoration a relevé son objectif decroissance des ventes pour 2019 à 10,5% contre 10% auparavant mais a ramené son objectif de marge d'Ebitda à environ 12,5% contre plus de 13% auparavant. 
 
BNP Paribas recule légèrement après avoir  dévoilé des résultats supérieurs aux attentes au troisième trimestre grâce notamment à la performance de ses activités de banque de financement et d'investissement.  Le résultat net part du groupe trimestriel  s'inscrit en baisse de 8,8% par rapport au troisième trimestre 2018 

A la baisse également, Sanofi a pourtant  annoncé un chiffre d'affaires à 9,5 milliards d'euros et a confirmé ses perspectives de bénéfice net par action des activités pour 2019. Le résultat net au troisième trimestre 2019 s'inscrit en hausse de 4,3%,  un niveau au-dessus des attentes du consensus. 

 Enfin, Eutelsat se distingue parmi les plus fortes baisses après avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 6% et précisé que la probabilité de voir son chiffre d'affaires opérationnel se situer dans le bas de la fourchette avait augmenté.
    
    


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer