1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 25 juillet : un marché tiraillé entre résultats et BCE

Boursorama25/07/2019 à 18:15

Séance rocambolesque avec un CAC 40 qui a fait du yoyo, tiraillé entre les résultats semestriels des entreprises qui ont été globalement bien accueillis par les investisseurs et la réunion de politique monétaire que tenait la BCE. Son président, Mario Draghi, a notamment expliqué que la BCE était déterminée à agir si les perspectives d'inflation à moyen terme continuaient d'être inférieures à leur objectif, une perspective de baisse des taux qui a d'abord enchanté les investisseurs.

Le CAC en a même profité pour toucher un plus haut annuel à 5672 points, avant de basculer dans le rouge, pour clôturer à 5578 points, signe que les investisseurs ont vu le verre à moitié vide en se concentrant sur les risques qui pèsent sur les perspectives de croissance de la zone euro.

Du coté des valeurs, les publications se sont encore accélérées aujourd'hui.  Sur le SBF 120, Vallourec clôture en forte hausse après avoir publié des résultats en nette amélioration au premier semestre 2019, marqués par un résultat brut d'exploitation (RBE) largement positif et la confirmation de l'ensemble de ses objectifs annuels.

Dans le même secteur, Technip FMC a vu son bénéfice reculer au deuxième trimestre pour des questions financières mais le carnet de commandes "record" qui lui a permis  de revoir à la hausse certains objectifs a été applaudi par les investisseurs.

 A la hausse également, Schneider Electric a publié un résultat opérationnel record au premier semestre et relevé ses objectifs 2019 grâce notamment au boom de l'alimentation des data centers.

Danone a confirmé ses objectifs pour 2019 et 2020 après avoir fait état d'une accélération de sa croissance au deuxième trimestre dans l'ensemble de ses activités et d'un redressement de la nutrition infantile en Chine après trois trimestres de recul. 

Du coté des flops, Eramet a abaissé sa prévision pour 2019 après avoir vu ses résultats du premier semestre pénalisés par la chute des prix du manganèse et du nickel.

Atos recule également. La SSII a pourtant  annoncé une accélération de sa croissance au deuxième trimestre, malgré un recul de 5,5% en Amérique du Nord, tandis que sa marge opérationnelle s'est légèrement améliorée sur le semestre.  

STMicroelectronics a fait état d'un retour à la croissance de ses revenus au deuxième trimestre, mais le marché a été déçu par la révision à la baisse de sa prévision de chiffre d'affaires annuel. 


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer