1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 22 novembre : pas de rebond en l'absence de Wall Street

Boursorama22/11/2018 à 19:00

La prudence reste de mise à Paris en l'absence des places américaines qui sont restées fermées pour la fête de Thanksgiving. Le CAC s'inscrit à nouveau en baisse de 0,75% pour clôturer à 4938 pts

Il faut dire que les raisons de rester prudent ne manquent pas entre les incertitudes persistantes au sujet du Brexit et les tensions autour du budget italien, alors que la Commission européenne a ouvert une procédure de sanction à l'encontre de Rome pour le non-respect des critères européens en matière de réduction de la dette publique. Le gouvernement italien a quant à lui réaffirmé n'avoir aucune intention de modifier le texte, au risque de prolonger la confrontation avec Bruxelles et de se voir infliger des amendes.

Sur le front économique, peu de statistiques impactantes pour les marchés, on retiendra concernant la zone euro que la BCE a confirmé l'arrêt de son programme de rachats d'actifs à partir du 31 décembre.

Renault reprend un peu de hauteur après que Morgan Stanley ait abaissé son objectif de cours à 80 euros contre 88 euros mais maintient sa recommandation à "surpondérer". Le conseil d'administration de Nissan a par ailleurs voté à l'unanimité l'éviction de son président Carlos Ghosn. Le PDG de Renault est pour rappel accusé de fraude financière et de détournement de fonds à des fins personnelles.

Atos s'inscrit dans le vert, porté par une note d'Invest Securities qui  a relevé son objectif de cours à 110 euros contre 103 euros et intégré la valeur dans sa liste de valeurs recommandées.

Sur le CAC, EDF redonne du terrain alors que l'électricien vient de signer un accord avec  Nawah Energy portant sur l'exploitation et la maintenance de la centrale de Barakah aux Emirats Arabes Unis, la première centrale nucléaire dans le monde arabe.

Plombé par la rechute du pétrole, Technip recule de 1,35% alors que Jefferies a abaissé son objectif de cours à 29 euros contre 33 euros mais reste à l'achat sur la valeur.

Pierre & Vacances cède 1,66% à 14,26 euros. Le spécialiste des villages de vacances et des résidences de tourisme a réduit ses pertes et dévoilé les grands axes d'un plan stratégique, qui ont pour objectif de relancer durablement sa rentabilité. Des éléments qui ont convaincu Oddo BHF qui maintient sa recommandation Achat sur la valeur avec un objectif de cours de 36 euros.

Enfin Technicolor est lanterne rouge du SBF 120. Le titre a enfoncé le support des 1E. La perspective d'une cession fait lourdement chuter l'action


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer