1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 17 septembre : l'attentisme domine avant la fed

Boursorama17/09/2019 à 18:12

Séance de stabilisation en Europe après la chute des indices boursiers la veille consécutive à la flambée du pétrole. Pour rappel, les investisseurs ont eu peur de voir l'offre de pétrole mondiale  se tarir après des attaques de drones qui ont détruit des infrastructures pétrolières situées en Arabie Saoudite. 

Dans ce contexte, l'aversion au risque et l'attentisme dominent à nouveau la tendance, les opérateurs retenant leur souffle avant l'issue mercredi de la réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine. Selon les observateurs, la Fed pourrait annoncer mercredi une nouvelle baisse de ses taux directeurs, après une première baisse de 0,25% fin juillet, une première en 11 ans. D'ailleurs selon l'opérateur boursier CME, la probabilité de voir la Fed baisser son taux d'intérêt a beaucoup diminué, passant de 90% la semaine dernière à 65,8%. 

Dans ce contexte, le CAC parvient tout de même à reprendre de la hauteur en grappillant 0,24% à 5 615 points. 

Sur le front des valeurs, les pétrolières évoluaient en ordre dispersé après leur bond de la veille dans le sillage de la flambée du brut, dans un environnement très volatil. Depuis le pétrole est reparti à la baisse et dégringole de 5% à 64,58$ après des informations faisant état d'un retour rapide du brut saoudien sur le marché mondial. Dans son sillage, TechnipFMC est lanterne rouge du CAC  tandis que Bourbon qui s'est déjà envolé de 16% la veille reprend encore plus de 11%.

De manière générale, les secteurs défensifs étaient recherchés dans ce contexte incertain, Pernod Ricard progresse de 2,53%, Orpea de 3,23%.

A l'inverse les secteurs cycliques redonnent du terrain.  Arcelor Mittal et Eramet se distinguent parmi les plus fortes baisses sur le CAC. Idem pour le secteur automobile recule, à l'instar de Peugeot et des équipementiers automobiles tels que Valeo et Faurecia.

Enfin sur le SRD, Virbac qui fera bientôt partie du SBF 120 à la place de Technicolor, flambe de 18% après le relèvement de ses prévisions à l'occasion de la publication de ses comptes semestriels. 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer