1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 14 décembre : la semaine s'achève dans le rouge

Boursorama14/12/2018 à 18:06

Encore une semaine qui s'achève dans le rouge sur les marchés financiers. Le CAC clôture en baisse de 0,88%  à 4853 points  mais reprend 0,84% sur la semaine. Les signes de ralentissement économique se multiplient un peu partout sur le globe, à commencer par la zone euro, où l'indice PMI composite de la zone se replie à 51,3pts ce mois-ci, soit la croissance la plus faible depuis plus de quatre ans. Une nouvelle qui pèse sur l'euro qui recule de -0,6%, et repasse sous le seuil des 1,13$.

En Chine, les derniers indicateurs confirment l'essoufflement de la croissance, que ce soit du côté des ventes de détail ou de la production industrielle.

Signe du pessimisme des marchés, aux Etats-Unis,  le risque estimé d'une récession dans les deux ans à venir atteint désormais 40% selon une enquête auprès d'économistes.

Plastic Omnium, qui a présenté ses perspectives pour 2018-2021, recule de -7,67%. Le titre est par ailleurs pénalisé par un recul des immatriculations en Europe en novembre. Une baisse 'excessive' selon Invest Securities, toujours à l'achat sur titre avec un objectif de cours à 28,50 euros ce qui laisse un potentiel de l'ordre de 40%.

Le secteur automobile est mal orienté pénalisé par un recul des immatriculations de ventes de voitures en novembre. Valeo rechute de -3,59%, Renault de -2,6% le secteur ne profitant pas de l'annonce faite par la Chine qui va suspendre pour trois mois la majoration des droits de douane sur les voitures et pièces détachées automobiles importées des Etats-Unis.

Elior se hisse en tête du SBF 120, grâce à UBS qui confirme sa recommandation 'achat' sur le dossier mais réajuste légèrement son objectif de cours de 14,8 à 13,7 euros, ce qui représente un potentiel de progression de 16% pour le titre du groupe de restauration et de services.

A la hausse, GTT profite d'une note de  Kepler Cheuvreux  qui relève sa recommandation à "conserver" contre "alléger" et remonte l'objectif de cours à 58 euros contre 46 euros.

Dassault Aviation se hisse dans le vert après avoir salué la décision de l'Inde de rejeter tous les recours déposés à l'encontre du Contrat Rafale.


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer