Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 12 octobre : un CAC entre deux eaux

information fournie par Boursorama12/10/2017 à 18:14

Encore une séance qui se termine à l’équilibre après une ouverture dans le rouge.  Les résultats publiés par les banques américaines sont légèrement meilleurs que prévu, mais n’ont pas suffit à soutenir la tendance. Le marché manque de carburant pour continuer de monter et en même temps il ne parvient pas à consolider ses gains.

Sur le front des valeurs, le secteur de la distribution est mal orienté. Casino est lanterne rouge du SBF 120 malgré l’annonce de Cnova, sa filiale de commerce en ligne, qui indique que son chiffre d'affaires avait progressé de 30% au troisième trimestre. Fnac Darty souffre aussi alors que le groupe vient de lancer un abonnement pour des livraisons illimitées, signe que le marché s’inquiète face à la concurrence Amazon.

Essilor accuse le plus fort repli du CAC 40. Le numéro 1 des mondial des verres ophtalmiques essaye pourtant de rassurer sur sa fusion à venir avec l'italien Luxottica.  Mais cela n’est pas suffisant pour rassurer les actionnaires alors que le gendarme européen de la concurrence a ouvert une enquête.

DBV Technologies profite d'avancées sur son étude de phase 3 pour son traitement phare Viaskin contre l'allergie aux arachides.  Dans son sillage Genfit rebondit nettement après avoir accusé le coup la veille suite à l'annonce d'une Oceane de 150 millions d'euros. La biotech dispose désormais d’une trésorerie confortable de 290 millions d'euros pour financer ses essais.

Bien orienté également, Rubis poursuit sa reprise technique en dépit d’une baisse marquée du pétrole qui perd 1,3% et revient sous les seuil des 56$.

Sur le SRD, Recylex bondit de 12,9% après avoir cassé une grosse résistance technique. Pas d’autres raisons qui expliquerait la fièvre acheteuse sur la valeur, qui grimpe de 200% depuis le début de l’année.  La publication de ses résultats du troisième trimestre est prévue pour le 9 novembre.

Altran s’adjuge 2,56 % grâce à Berenberg qui a relevé de 19 à 20 euros son objectif de cours après avoir rencontré le management. L’analyste maintient sa recommandation à l'achat sur le dossier.


Valeurs associées

Euronext Paris +4.77%
Euronext Paris -0.16%
Euronext Paris +1.23%
Euronext Paris 0.00%

Vidéos les + vues