1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse 31 aout : retournement de tendance

Boursorama31/08/2018 à 18:21

Séance de nette baisse aujourd'hui avec un CAC qui clôture sur un repli de 1,30% pour revenir au seuil des 5400  points. Ailleurs en Europe, même tendance alors que selon Bloomberg, Donald Trump s'est dit prêt à augmenter de 200 milliards de dollars les droits de douanes sur les produits chinois importés dès la semaine prochaine. Outre-Atlantique, les marchés tentent de se maintenir à l'équilibre,  portés par la perspective d'un accord commercial entre Washington et Ottawa avant un week end prolongé pour cause de labor Day.  
 
Sur le front économique, le taux d'inflation a légèrement ralenti à 2,0% en août, contre 2,1% en juillet selon Eurostat tandis qu'aux états ?unis, l'indice PMI de Chicago est ressorti à 63,6 en aout, légèrement inférieur aux attentes du consensus et en baisse par rapport au mois de juillet.

Coté valeurs, en queue de peloton du SBF 120, le titre Casino chute de plus de 10% dans des volumes plus de trois fois supérieur la moyenne des trois derniers mois. En cause un tweet publié par la société d'analyse financière Muddy Waters qui indique qu'une importante filiale du groupe n'a pas enregistré ses comptes. Casino n' a pas manqué de réagir en expliquant  que les comptes de sa filiale Casino Finance n'avaient pas été publiés pour des raisons de "retard technique" et qu'ils étaient intégrés aux chiffres consolidés 2017 du groupe.  

A l'inverse, en tête du CAC,  Saint-Gobain est porté par une note favorable de  Bank of America-Merrill Lynch qui passe  à "achat"  sur le dossier, avec un objectif de cours revu en nette hausse à 44 euros contre 38 euros auparavant.

A l'inverse, Edenred se distingue en baisse à cause de Berenberg qui abaisse sa recommandation à "vendre" contre "conserver" mais relève son objectif de cours à 23 euros contre 20 euros. L'action perd 5,41% à 32,7 euros à la mi-journée.  

Victimes collatérales du risque de conflit commercial, le secteur du luxe est mal orienté à l'instar de Kering et  de LMVH qui se distinguent parmi les plus fortes baisses

Enfin, AIR FRANCE-KLM  est pénalisé par Kepler Cheuvreux abaisse  qui sa recommandation à "conserver" contre "acheter"  auparavant et ramène et son objectif de cours à 9 euros.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer