1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 6 septembre : et à la fin, le CAC 40 repasse les 5600 points

Boursorama06/09/2019 à 18:04

Journée un peu poussive aujourd'hui avec un CAC 40 qui a beaucoup testé la barre des 5.600 points pour finalement clôturer au-dessus vers les 5.604 points, en hausse de 0,19%. Sur la semaine l'indice grimpe toutefois de 2,25%.

La petite déception du jour est venue de l'emploi américain avec 130.000 emplois créés en aout contre 160.000 attendus. Le taux de chômage reste lui à 3,7%. Bon les indices américains ne s'en affolent pas trop avec un Dow Jones qui grimpe de 0,3% vers les 26.810 points et un Nasdaq à +0,1% vers les 8125 points.

Sur le front des valeurs, c'est la biotech DBV finit en tête du SBF 120. Elle poursuit sa remontada, le titre progressant désormais de près de 75% depuis le début de l'année.
ça accélère aussi pour Safran après les très bons résultats dévoilés hier et les objectifs relevés. JP Morgan a d'ailleurs relevé son conseil, passant de neutre à surperformer sur l'équipementier aéronautique. Il vise les 156 euros.

Derrière, on retrouve Peugeot qui repasse sur les 22 euros, Soitec et Trigano. A noter enfin sur le SRD le gain de 7,5% d'Akka. le groupe de conseil en ingénierie a confirmé hier soir ses objectifs 2019 et 2020 afin de faire taire les rumeurs sur ses performances financières. 

Côté baisse, la pharma Ipsen reste sous pression encore -5,36% aujourd'hui, lanterne rouge du SBF 120 pour une action qui cède désormais plus de 20% sur les trois derniers mois

c'est rouge aussi pour Iliad alors que, selon le Financial Times, l'opérateur télécoms aurait distribué pour 55,3 millions d'euros d'actions à cinq de ses hauts dirigeants.
Seb et TechnipFMC sont également mal orientés

Enfin sur le CAC 40, Sodexo n'était pas son assiette. C'est un peu la faute à Barclays, passé de 'pondérer en ligne' à 'sous-pondérer'. Le courtier a réduit son objectif de cours de 110 à 96 euros. Il s'inquiète notamment de l'essor de la livraison de repas et de son impact sur le modèle de la restauration collective.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer