1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 5 mars : la Fed est un coup d'épée dans l'eau !

Boursorama05/03/2020 à 18:43

L'accalmie d'hier aura donc été de courte durée... La Bourse de Paris a d'abord hésité sur la marche à suivre avant de retomber dans le rouge. Les investisseurs se montrent que moyennement convaincus par l'artillerie lourde déployée par la Fed. Bref, si elle voulait calmer les marchés, c'est raté. L'indice phare parisien termine en forte baisse : -1,90 % vers les 5361 points.

La quasi-totalité des indices sectoriels sont dans le rouge. Le secteur bancaire est toujours pénalisé par l'effet coronavirus et par une possible intervention de la BCE la semaine prochaine dans le sillage de la FED.

Il faut dire que ce type de décisions de politique monétaire n'arrange pas les affaires des banques dans un contexte où la faiblesse des taux d'intérêt pèse déjà sur la rentabilité de leurs activités de crédit. Société Générale - 5,77%, Crédit Agricole - 4,59%, BNP Paribas -4,11%.

L'automobile, très exposé au marché chinois et pénalisé par un ralentissement de la production, est également en souffrance. Renault -7,56% à 23,16 euros l'action. 

Dans le secteur aérien, ce n'est plus une zone de turbulence c'est un trou d'air pour Air France sur le SBF 120 : -11,25%. La compagnie aérienne est pénalisée par Citigroup qui abaisse son objectif de cours à 9 euros contre 11 euros. Air France est également plombée par l'association internationale du transport aérien qui commence à chiffrer l'impact du coronavirus. On parle de 63 à 113 milliards de dollars de pertes de revenus cette année pour les compagnies aériennes...

Du côté des parapétroliers, CGG qui publiera ses résultats du quatrième trimestre 2019 demain est toujours pénalisé par la baisse des cours du pétrole : -8,30%. 

Malgré des résultats sans surprise publiés hier soir, on note que la biotech DBV Technologies accuse la deuxième plus forte baisse sur le SBF 120.

Parmi les hausses, Korian est en tête de l'indice +2,92%. Le spécialiste de la prise en charge de la dépendance bénéficie d'un relèvement de recommandation de HSBC qui passe de "acheter » à "conserver" avec un objectif de cours à 50 euros contre 40 euros.

Rémy Cointreau est également bien orienté tout comme Pernod Ricard qui a annoncé l'acquisition d'un gin ultra premium au Japon. Dans le contexte, les groupes de vins et de spiritueux font figure de valeurs défensives.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York décroche une heure après l'ouverture. Le Dow Jones recule de 2,4% tandis que le Nasdaq rétrocède 1,8%. L'issue tant sanitaire qu'économique continue d'être incertaine aux yeux des investisseurs...


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer