1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 15 mars : une semaine à +3% pour le CAC 40

Boursorama15/03/2019 à 18:27

Et revoilà les 5400 points ! A l'issue d'une très belle semaine qui l'aura vu progresser de 3,33%, le CAC 40 signe une séance à +1,04% et clôture à un nouveau plus-haut annuel à plus de 5405 points. L'ambiance est au beau fixe après le vote britannique en faveur d'un report du Brexit et l'optimisme affiché de Donald Trump quant à l'imminence d'un accord commercial avec la Chine.

C'est tout aussi positif du côté des marchés américains avec un Dow Jones qui grimpe de 0,7% à 17h40 et un Nasdaq en hausse de 1% et plus de 4% sur la semaine, vers les 7710 points.

Sur le SBF120, c'est STmicro qui domine les hausses, boosté par Les résultats 2018 meilleurs prévus et les perspectives 2019 maintenues de son confrère Broadcom (qui gagne près de 10%)

Derrière, on retrouve Korian. Dans la foulée de ses résultats 2018, l'exploitant de maisons de retraite a relevé ses objectifs de son plan stratégique. Il vise désormais pour 2021 un chiffre d'affaires d'au moins 4,2 milliards d'euros, soit une croissance moyenne annuelle supérieure ou égale à 8% sur la période 2019-2021, et une marge brute d'exploitation à 15,5%, en progression de 1,2 point de pourcentage par rapport à 2018.

Derrière, on retrouve Elior et Ubisoft. Iliad continue à grimper également dans la foulée du succès annoncé de la nouvelle box Delta. Le CSA a par ailleurs proposé jeudi une médiation entre Free et Altice, qui demande de meilleures conditions de diffusion pour ses chaînes.

Du côté des baisses, Casino reste mal orienté. Hier, le distributeur avait annoncé un bénéfice hors éléments exceptionnels en repli de 9,4%, à 318 millions d'euros, un peu en dessous des attentes.  Il a par ailleurs annoncé de nouvelles cessions d'ici 2020 afin d'accélérer la réduction de sa dette, le talon d'Achille du groupe.

Ca recule aussi pour Mercialys, foncière dans laquelle Casino détient justement une participation. Oddo BHF est passé de neutre à alléger avec un objectif de cours revu de 15 à 13 euros

Bolloré enfin cédait du terrain après avoir vu son bénéfice net réduit quasiment de moitié en 2018, suite à des éléments exceptionnels. Par ailleurs, Cyrille Bolloré succède comme PDG à son père, Vincent Bolloré.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer