Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Debrief du 5 février : démarrage difficile pour le CAC 40

information fournie par Boursorama05/02/2018 à 18:49

La nouvelle semaine ne commence guère mieux que la précédente n’a fini. Le CAC 40 a fini la journée en repli de 1,48%, repassant sous la barre des 5.300 points vers les 5.286 pts points avec près de 4 milliards d’euros échangés.

Sur cinq séances, l’indice français se replie de 4,27% et il est encore sonné par la chute de Wall Street vendredi : -2,54% pour le Dow Jones, plus forte baisse depuis juin 2016.

En cause, notamment la remontée des taux longs sur fond de bonne tenue de l’emploi, d’accélération des salaires et de perspectives de retour d’inflation. Un phénomène qui inquiète les investisseurs.

Aujourd’hui d’ailleurs, le Dow Jones reste mal orienté cédant 0,2% à 17h30 vers les 25.463 points alors que le Nasdaq résiste mieux restant proche de son seuil d’équilibre vers les 7.247 points.

Victime de ce coup de froid sur les marchés, la biotech Genfit enregistre le plus fort repli du SBF 120 devant Soitec qui enchaine une nouvelle séance dans le rouge (-4%) après avoir déjà perdu 5,23% vendredi.

Derrière JCDecaux, Klépierre, Worldline ou encore Suez perdent plus de 3%.

A noter aussi le repli de Capgemini (-1,95%) qui vient d’annoncer l'acquisition de la société américaine LiquidHub pour environ 400 millions d'euros.

Enfin sur le SRD, prises de bénéfices sur les très spéculatives Lexibook (-8,5%) et surtout Europacorp (-18,8%). En réponse à "diverses rumeurs contradictoires et imprécises véhiculées par la presse", le studio de Luc Besson a confirmé sa stratégie de recentrage et des discussions avec divers partenaires potentiels. Le nom de Netflix a été évoqué, faisant flamber le titre la semaine dernière.

Seules sept valeurs du SBF 120 terminent dans le vert mais avec pour l’essentiel des progressions inférieures à 1%. Elles sont emmenées par Arcelormittal, STMicro, et Accor. Bic poursuit également son rebond après le profit warning de la semaine dernière. TechnipFMC, Teleperformance et Gemalto bouclent la marche.

Il faut aller sur le SRD pour trouver de nettes hausses avec la penny stock Claranova. l’ex-Avanquest a grimpé de 10,6% après deux séances de baisse.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -1.07%

Vidéos les + vues