Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 9 juillet : le CAC échoue aux portes des 5400 pts

information fournie par Boursorama09/07/2018 à 18:42

Encore une séance de hausse à Paris, avec un  CAC 40 qui  s'adjuge 0,42%  mais échoue d'un cheveux à renouer avec le seuil symbolique des 5400 points (5398 pts). La prudence reste pourtant de mise, notamment outre-manche alors que quelques heures après la démission de David Davies (ministre chargé du Brexit) c'est au tour de Boris Johnson (ministre des affaires étrangères) de démissionner.

Sur le front géopolitique, les tensions commerciales s'apaisent, en témoigne le fait que les secteurs chahutés dernièrement profitent de rachat à bon comptes.

C'est le cas des valeurs minières, comme Eramet qui rebondit de plus de 5%, des semi-conducteurs avec Soitec  ou encore du secteur parapétrolier qui profite du rebond des cours de l'or noir. Le Brent s'adjuge en effet 1% et s'installe désormais au-dessus des 78$.  Sur le CAC, Technip FMC   gagne 1,9%, tandis que CGG et Vallourec s'adjugent respectivement 6,38 % et 5,12%.

A la baisse,  les valeurs défensives redonnent du terrain après avoir bien performé au cours des dernières semaines. Danone et Sanofi sont en queue de peloton sur le CAC, tout comme le secteur automobile qui évolue également en baisse, à l'image de Michelin qui perd 1,2% à 102,90euros.

Renault redonne du terrain après les annonces de son partenaire Nissan qui a  fait part de comportements répréhensibles lors de mesures des émissions polluantes à l'occasion d'inspections de ses usines japonaises.

En tête du CAC, Valeo gagne 2,39%  après avoir annoncé une coopération stratégique avec Apollo, la plate-forme collaborative pour la voiture autonome créée par Baidu, le leader des moteurs de recherche sur Internet en langue chinoise. Un partenariat, qui s'inscrit dans une démarche d'innovation et témoigne de l'ambition de Valeo pour le développement du véhicule autonome.

Air France-KLM se distingue à la hausse après avoir  dévoilé un trafic en hausse de 3,5% au titre du mois de juin, sur la base de capacités en progression de 1,8%. De plus, selon le Figaro, Catherine Guillourad, l'atuelle présidente de la RATP,  serait ' pressentie pour prendre la tête ' d'Air France.

Plus forte baisse du SBF 120 Rubis lâche  3,40%, ce qui porte sa baisse à pratiquement 14% sur un mois. Un repli qui s'est notamment accéléré après la publication, le 27 juin, d'une note défavorable de Berenberg.


Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
CGG
Euronext Paris +1.53%
Euronext Paris +0.85%
Euronext Paris +0.88%

Vidéos les + vues