Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 26 novembre : les marchés saluent l'accord sur le brexit mais les 5000 points restent hors de portée

information fournie par Boursorama26/11/2018 à 18:25

Les marchés européens clôturent dans le vert au lendemain de l'accord entre Bruxelles et Londres sur le Brexit et du rebond à Wall Street. Ainsi après deux ans de négociations musclées, les 27 dirigeants européens ont officiellement validé l'accord de retrait avec le Royaume-Uni. Reste désormais à faire adopter le texte par la chambre des Communes, ce qui est loin d'être une simple formalité. Autre facteur de soutien, le baril de brut bondit de 2,26%, ce qui soutient l'ensemble du secteur. Coté statistique, nouveau signe de faiblesse de l'économie allemande avec une baisse de l'indice IFO qui mesure le sentiment des milieux d'affaires allemands.

Au final le CAC clôture en hausse de 0,97% mais échoue à rallier le seuil des 5000 points.

Sur le front des valeurs, le secteur parapétrolier profite de la remontée des cours de l'or noir, à l'image de Vallourec qui s'offre un puissant rebond technique suivi de CGG qui s'adjuge 4,80%.

TechnipFMC signe la meilleure performance du CAC, porté par un relèvement de recommandation par HSBC qui passe à 'maintenir' contre 'réduire' précédemment.
Saint-Gobain bondit de 4,06% après l'annonce d'un nouveau programme d'économies, d'une accélération de la rotation du portefeuille, et la nomination de Benoît Bazin comme directeur général délégué.

A l'inverse, Eramet signe la pire performance du SBF120 après avoir gagné 14% vendredi dernier dans le sillage d'une note de Bank of America Merrill Lynch qui est passé de «sous-performer» à «sur-performer» sur l'action, avec un objectif de cours inchangé, à 113 euros.

Eurofins bondit de 7,9% l'opérateur satellitaire profitant d'un relèvement de recommandation à 'acheter' contre 'maintenir' auparavant par Berenberg.

A la baisse Carrefour cède du terrain malgré partenariat conclu avec le leader du e-commerce en Afrique, qui est censé permettre au géant français de la distribution de renforcer sa présence sur ce continent. Mais les investisseurs s'inquiètent d'une fin d'année perturbée pour les distributeurs à cause du mouvement social des "gilets jaunes".


Valeurs associées

Euronext Paris -8.72%
Euronext Paris -1.32%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -2.76%
Euronext Paris -10.33%

Vidéos les + vues