1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 24 avril : le CAC40 met un terme à sa série haussière

Boursorama24/04/2019 à 18:10

Le marché parisien marque une pause après avoir franchi de nouveaux records annuels la veille. Le CAC 40 met ainsi un terme à 8 séances de hausses consécutives et redonne 0,28% à  5 576 points. Malgré les nouveaux records annuels de Wall Street la veille, la tendance européenne a été hésitante, les investisseurs devant digérer les nombreuses publications de résultats d'entreprises. 

Du coté des valeurs, STMicroelectronics termine en tête sur le CAC après avoir publié un bénéfice net en repli de 25,4% sur un an pour le premier trimestre, et abaissé dans la foulée  son objectif d'investissement pour l'ensemble de l'année 2019. Le spécialiste des semi-conducteurs justifie cette contreperformance par un ralentissement prolongé de la demande sur certains marchés mondiaux des semi-conducteurs.

Dans le vert également, Dassault Systèmes a présenté des résultats en forte progression au premier trimestre avec un bénéfice par action en hausse de 21 et une marge opérationnelle de 32,8%. Pour l'exercice 2019, L'éditeur de logiciels confirme ses objectifs financiers avec notamment une hausse du chiffre d'affaires comprise entre 10% et 11%.

Lanterne rouge, Renault est plombé par Nissan avec qui il forme une alliance. Le groupe automobile a en effet revu en baisse ses prévisions de bénéfice d'exploitation et de bénéfice net annuels.

Vinci est bien orienté après avoir dévoilé un chiffre d'affaires consolidé de 9,696 milliards d'euros au premier trimestre 2019, en hausse de +9,6% par rapport à celui du premier trimestre 2018. 

En tête du SBF 120, Ingenico a annoncé viser un excédent brut d'exploitation d'environ 700 millions d'euros d'ici 2021, contre 488 millions en 2018 et un objectif supérieur à 550 millions pour cette année. Le spécialiste français des paiements a par ailleurs préciser vouloir accélérer sa croissance dans le cadre d'un plan à trois ans. 

A l'inverse, BioMérieux a déçu les investisseurs en dévoilant un chiffre d'affaires de 632 millions d'euros au 31 mars 2019, en croissance organique de 3,8% alors que les analystes attendaient 7,4%. Le titre est lanterne rouge du SBF 120. 

 
 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer