1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 10 avril : le CAC termine dans le vert dans le sillage de la BCE

Boursorama10/04/2019 à 18:19

Après un début de semaine placée sous le signe de la prudence et de la consolidation, les marchés ont enclenché la marche dans le sillage de la BCE avant de se dégonfler. Au final le CAC grappille 0,25% à 5449 points.

La tendance a été soutenue par les propos de Mario Draghi, le président de la BCE qui a répété que la 'politique monétaire devra rester accommodante' en 2019, ce qui signifie qu'il n'y aura pas de hausse de taux en 2019. Mario Draghi a par ailleurs souligné qu'il était trop tôt pour évoquer des mesures additionnelles de soutien à l'économie...  tout en précisant que tous les outils sont sur la table. Des propos qui ont rassuré les investisseurs qui se tournent désormais vers les Etats-Unis, où les opérateurs prendront connaissance des 'minutes' de la dernière réunion de la Fed. 

Du coté des valeurs, le secteur bancaire voit rouge alors que le taux de dépôt de la BCE devrait rester négatif cette année et continuer de ce fait à grever la rentabilité des banques. 

Valeo est mal orienté. L'équipementier automobile est pénalisé par la dégradation de Citi, qui est désormais à la vente sur le dossier. L'analyste souligne que la valeur se traite avec une prime importante par rapport au secteur, qui n'est plus justifiée étant donné ses perspectives de croissance plus faibles.

TF1 se distingue à la hausse sur le SBF120. La chaine de télévision a annoncé qu'elle diffusera en exclusivité et en intégralité la coupe du Monde de Rugby. 

Dans le vert également, Atos continue de récolter les fruits de son partenariat avec Google Cloud qui lui a permis de singer de nombreux contrats et indique avoir reçu le prix du partenaire mondial Google Cloud.

EDF est en tête du SRD, dopé vraisemblablement par l'envolée des droits d'émissions de CO2 à leur plus haut depuis 2008, alors que la décision de l'Union européenne qui limite ces droits alimentent les craintes de pénurie

A l'inverse Dassault Aviation est pénalisé par la possible ouverture d'une enquête de la Cour suprême indienne sur les conditions entourant le contrat Rafale  qui a été conclu en 2016 entre le gouvernement indien et Dassault Aviation pour 7,7 milliards d'euros. 


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer