1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 20 février : le CAC 40 tout proche des 5200 points

Boursorama20/02/2019 à 18:25

5200 points en vue ! A peine la petite pause d'hier digérée, le CAC 40 repart de l'avant terminant la journée sur un +0,69% vers les 5196 points en attendant ce soir de découvrir le compte-rendu du dernier conseil de politique monétaire de la Fed ce soir
Aux Etats-Unis, ça va plutôt bien aussi alors que les négociations commerciales avec la Chine se poursuivent, le Dow Jones gagnait un modeste 0,05% à 17h40 et le Nasdaq  0,25%.

En tête du SBF 120 aujourd'hui, M6 a soigné son image. Le groupe audiovisuel a séduit en dévoilant des chiffres 2018 supérieurs aux attentes notamment un résultat opérationnel courant record de 266 millions d'euros avec une marge à 18,7% en progression de 0,8 point.

Air France-KLM aussi a pris de l'altitude. Porté surtout par KLM, le résultat d'exploitation du groupe a pourtant reculé de 30,7 % en 2018 mais le résultat net est passé d'une perte de 274 millions en 2017 à un bénéfice de 409 millions d'euros. Précisons toutefois que le résultat 2017 était faussé par des prévisions exceptionnelles.
Derrière, la biotech DBV poursuit sa remontée, progressant de plus de 35% depuis le début de l'année.

Sur le CAC 40, le secteur auto profite des discussion sino-américaines avec notamment la progression de Valeo et Peugeot

Côté baisses, Nexity n'a pas cassé la baraque aujourd'hui. Le promoteur affiche pourtant une croissance de 16% de son chiffre d'affaires et de 14% de son Ebe en 2018, mais les perspectives ont déçu : pour 2019, ce ne sera que +5% de croissance du chiffre d'affaires et de l'Ebe, inférieur à l'objectif moyen fixé mi-2018. Le tout, dans un contexte de poursuite de la contraction du marché résidentiel français.

Derrière, le cours de Vicat s'est lui aussi effrité à cause de résultats 2018 inférieurs aux attentes. Le résultat opérationnel s'est établi à 249 millions, en hausse 5,9% à PTC quand les analystes tablaient plus sur 258 millions. Pour 2019, le cimentier est prudent se fixant comme seul objectif « d'améliorer sa rentabilité opérationnelle » 

Coup de mou enfin pour Gecina (-2,04%). La foncière s'est montrée prudente pour l'année en cours, tablant sur une hausse de 2% de son bénéfice net récurrent par action, après 9% l'an dernier.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer