Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Le debrief Bourse du 16 juin : le CAC 40 sur pause en attendant la Fed

information fournie par Boursorama16/06/2021 à 18:56

Il était urgent d'attendre aujourd'hui à la Bourse de Paris. Le CAC 40 termine sur une progression de 0,2% vers les 6653 points dans un volume d'échanges de presque 3,3 milliards d'euros

Attendre qui direz-vous ? Même si bien sûr la réponse est évidente : il s'agit de la Fed qui fera part de sa décision sur les taux à l'issue de son comité de politique monétaire. Elle parlera aussi bien sûr des sujets du moment entre rachats d'actifs et inflation. 

Aux Etats-Unis, c'est le même tempo qui prévaut, le même attentisme avec un Dow Jones qui recule symboliquement de 0,02% vers les 34.294 points à 17h45 et un Nasdaq à +0,2% vers les 14.100 points

Valeurs en hausse

C'est le producteur d'énergie Neoen qui grimpe le plus, en tout cas sur le SBF 120 avec un gain de près de 6% devant Eurofins Scientific.
Sur le CAC 40 c'est Worldline qui se distingue. Il faut dire que le groupe est entouré : il est soutenu par Goldman Sachs, qui en a fait l'une de ses valeurs préférées. La banque américaine est à l'«achat» avec un objectif de cours de 104 euros. Elle estime que le marché sous-estime le potentiel d'accélération de la croissance liée à la réouverture des économies et au rebond des dépenses discrétionnaires.

De son côté, Exane BNP Paribas a relevé son objectif de cours de 94 à 95 euros en maintenant son opinion à «surperformance».

Derrière, on retrouve Safran, Air Liquide et Renault

Valeurs en baisse

C'est le gros trou d'air en revanche pour le spécialiste de l'hydrogène McPhy Energy à la dernière place du SBF 120. Le groupe a prévenu que son chiffre d'affaires du premier semestre devrait s'établir au-dessus de 5 millions contre 5,4 millions sur la même période l'an passé. De ce fait, McPhy avertit que la croissance du chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'exercice pourrait s'avérer limitée. De quoi expliquer la déception des investisseurs et le repli de près de 15% du titre.

Derrière, on retrouve la biotech Valneva, suivi de CGG et Solutions 30

Sur le CAC 40, ce sont les bancaires qui sont sous pression avec Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas

A noter aussi, la baisse d'Alstom malgré l'annonce hier matin d'une grosse commande en Egypte.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -3.41%
Euronext Paris -8.91%

Vidéos les + vues