Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 12 juillet : le CAC 40 reprend les 5400 points

information fournie par Boursorama12/07/2018 à 18:14

Oubliée correction de la veille et les nouvelles menaces de Donald Trump de taxer davantage de produits chinois, le CAC 40 est reparti de l'avant aujourd'hui et a repris la barre des 5400 points finissant en hausse de 0.97% vers les 5406 points.

Ca va bien aussi outre-Atlantique avec un Dow Jones en progression de 0,7%  à 17h40 pour un nasdaq en hausse de 0,9% à 7783 points

Du côté des valeurs tricolores, c'est Vivendi qui donnait le la aujourd'hui sur le SBF 120.  Un air de hausse fredonné par Morgan Stanley. Le bureau d'analyses de la banque américaine reste à surpondérer sur le titre avec un objectif de cours de 27 euros. Il est optimiste sur les perspectives de branche musique alors qu'il s'attend désormais à une croissance de 34% des revenus liés au streaming musical cette année contre 30% auparavant.

Derrière, on retrouve SES et les investisseurs étaient aussi devant TF1 alors que le groupe de télévision est entré en négociations exclusives avec Lagardère pour lui racheter le site Doctissimo. Surtout Goldman Sachs est passé de neutre à achat sur le titre et vise 12,30 euros tablant sur une amélioration à venir de la rentabilité du groupe.

Korian, Eutelsat, Alten et GTT grimpent également de plus de 3%

Gonflé à bloc aussi Michelin (+2,06%), le fabricant français a annoncé le rachat pour 1,25 milliard d'euros du québecois Camso spécialisé dans les chenilles en caoutchouc et les pneus pleins

Et puis Kaufman & Broad a cassé la baraque (+10,4%). Le promoteur immobilier a relevé ses perspectives 2018 tablant désormais sur une marge opérationnelle à 9% (contre 8,5% à 9% auparavant), la croissance est elle désormais attendue au-dessus de 10% (contre 8 à 10% auparavant)

Côté baisse, ça ne positive toujours pour Carrefour, le distributeur se replie. Après Barclays hier, les analystes de Deutsche Bank et de Kepler Cheuvreux ont également fait preuve de pessimisme sur les résultats du premier semestre qui seront dévoilés le 26 juillet après Bourse. La Deutsche Bank s'attend à des pressions accrues sur les marges en raison de la faiblesse des ventes et des investissements nécessaires pour relancer les hypermarchés en France. Victime collatérale Casino se replie également.

Et puis c'est aussi une séance sans pour Vallourec Neopost Genfit, Spie et Technicolor.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris +1.24%
Euronext Paris -0.19%
TF1
Euronext Paris +1.21%

Vidéos les + vues