1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 6 mars : le CAC manque de catalyseurs pour rallier les 5300 pts

Boursorama06/03/2019 à 18:20

Séance en dents de scie sur les marchés qui ont manqué de catalyseurs à la hausse pour signer une cinquième séance de hausse consécutive. Au final le marché parisien consolide de 0,16% et clôture à  5288 pts après avoir testé  en séance un nouveau plus haut annuel à 5314 points. 

Sur le front économique, l'enquête ADP sur le secteur privé américain a dévoilé +183.000 créations d'emplois le mois dernier, un chiffre légèrement inférieur au consensus qui tablait sur 189.000. En revanche, bonne nouvelle du côté des chiffres de janvier qui ont été révisés en nette hausse à 300.000 contre une estimation initiale qui était de 213.000. Autre statistique scrutée par le marché, le déficit commercial américain qui s'est creusé à un niveau inédit pour atteindre le niveau record de 621Mds$.

Pour enfoncer le clou, l'OCDE a révisé à la baisse ses prévisions de croissance. Au niveau mondial, la croissance devrait être 3,3% contre 3,5% auparavant. La prévision de croissance de l'Allemagne a été révisée à 0,7% contre 1,8% auparavant tandis que l'Italie basculerait en récession.

Du coté des valeurs, DBV Technologies signe la plus forte baisse du SBF120 après l'annonce de ses résultats annuels marqués par un creusement de sa perte nette à 166,1 millions d'euros en 2018, contre 147,7 millions en 2017. Mais ce qui inquiète les investisseurs, c'est le manque de visibilité financière notamment concernant la trésorerie, même si le directeur général directeur de DBV a  précisé que la trésorerie actuelle porterait le groupe "jusqu'au quatrième trimestre 2019".

En baisse également, ST Micro est impacté par les résultats de l'un de ses comparables allemand, Dialog Semiconductor, qui anticipe une baisse de son chiffre d'affaires en 2019.

Dans le vert, Eramet se distingue parmi les meilleures performances. Le groupe minier bénéficie de la hausse des cours du nickel, qui a progressé de plus de 2 % hier.

Vivendi confirme avoir vendu hier le solde de sa participation dans Ubisoft (5,87% du capital), pour un montant de 429 millions d'euros. Cette opération représente une plus-value comptable de 220 millions d'euros.

Pour finir un mot sur les commodities. Le pétrole est soutenu par la baisse des stocks américains  de brut et grimpe de 0,15% à 65,67 $ le baril, tandis que l'once d'or redonne 2,17% à 1283 dollars l'once. 


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer