1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 6 février : les marchés marquent une pause et digèrent les résultats d'entreprises

Boursorama06/02/2019 à 18:12

Après un début de semaine sur les chapeaux de roues, le marché parisien reprend son souffle et termine en baisse symbolique de 0,08 % à 5079  points dans un volume de 3,3 milliards d'euros échangés. Faute de catalyseurs positifs, les marchés évoluent en ordre dispersé à New York, après le discours de Trump sur l'état de l'union. 


Du coté des valeurs, Dassault Systèmes était particulièrement recherché après avoir  publié un chiffre d'affaires supérieur à ses objectifs au titre du quatrième trimestre. Le groupe de logiciels a par ailleurs annoncé la signature d'un contrat de cinq ans  avec  Airbus  afin de créer  "un partenariat stratégique pour créer l'industrie aérospatiale européenne de demain".  
    
Alstom se hisse dans le vert alors que la Commission européenne vient officiellement de refuser le projet de fusion entre l'équipementier ferroviaire français et la division Mobility du conglomérat allemand Siemens.

Lanterne rouge du SBF 120, Ubisoft accuse le coup après l'avertissement sur les ventes lancé hier soir par l'éditeur américain de jeux vidéos Electronic Arts, qui  chute de 14% sur le Nasdaq, après avoir dévoilé des ventes moins fortes que prévu  de  son jeu "Battlefield"

Plus forte baisse du CAC, LVMH est plombé par une note de Jefferies qui a abaissé sa recommandation sur le groupe de luxe à "conserver" contre "acheter". 

Aperam termine dans le vert après avoir publié des résultats en annuels en baisse en évoquant un environnement "extrêmement difficile » notamment en Europe mais se montre rassurant sur les perspectives.  Le producteur d'acier inox dit s'attendre à ce que le phénomène de déstockage prenne fin au premier trimestre. 

A la baisse Orpéa recule de 3,77%  alors que son concurrent Korian grimpe de 3% après avoir  annoncé une croissance organique de 3% en 2018 et dit tabler désormais sur une marge d'Ebitda de 14,3%, supérieure à sa prévision initiale (14%).

STmicro pâtit du contexte défavorable autour des fabricants des semi-conducteurs alors deux géants du secteur, AMS  et Infineon Technologies  se sont montrés prudents  sur leurs perspectives en raison notamment de la faiblesse persistante de la demande dans les smartphones.


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer