1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 28 octobre : les marchés testent de nouveaux records

Boursorama28/10/2019 à 18:46

Nouveau record annuel en séance à Paris à 5747 points qui n'en finit pas de prendre de la hauteur même si le CAC  a ralenti la cadence et ne grappille au final qu'au 0,15%. . 

Après avoir signé sa meilleure clôture annuelle vendredi, la Bourse de Paris a temporisé en début de séance avant de reprendre son ascension, dopée par Wall Street qui flirte avec de nouveaux records, à l'image du S&P 500 qui a franchi dès les premiers échanges le cap des 3040 points.  

Deux raisons qui expliquent cet optimisme des marchés. D'abord des avancées sur le front des négociations commerciales.  Ce week-end l'administration Trump a annoncé que la phase 1 de l'accord était « proche d'être finalisée », une bonne nouvelle qu'a confirmé la Chine, qui a fait un geste à l'attention des USA en annonçant la levée de l'embargo sur les importations de volailles américaines.

Autre facteur de soutien pour les marchés, la réunion de politique monétaire de la Fed cette semaine qui alimente les anticipations de baisse de taux. Selon le baromètre FedWatch de CME Group, la probabilité d'une baisse de taux des "fed funds" d'un quart de point atteint désormais 94%. Autrement dit, si la Fed ne baisse pas ses taux comme l'anticipe les marchés, la déception sera à la mesure des attentes. 

Du coté des valeurs à Paris, LVMH 'confirme qu'il a engagé des discussions préliminaires concernant une éventuelle opération avec Tiffany'. Le groupe français de luxe a beau précisé qu'il 'n'y a aucune certitude à ce stade que ces discussions puissent aboutir à un accord avec le joaillier américain, le titre Tiffany était recherché à Wall Street. Le cours s'envole de +31% à 138$ alors que l'offre valorise le titre à 130$, signe que les opérateurs, à l'image de Credit Suisse pense que la valeur stratégique de Tiffany est significativement supérieure à l'offre de LVMH et que Tiffany déclinera rapidement la proposition initiale  du français. L'analyste estime d'ailleurs que l'offre pourrait rapidement atteindre 140 dollars.

 Sur le SBF 120 Eurofins était bien orienté après avoir dévoilé une croissance organique de 6,4% au troisième trimestre et confirmé sa capacité à atteindre ses objectifs 2019 et 2020.
Idem pour Ubisoft qui  profite de rachats à bons compte après avoir dévissé vendredi dernier dans le sillage de ses résultats. 


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer