1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 27 mai : le CAC 40 flirte avec les 4700 points

Boursorama27/05/2020 à 18:43

La Bourse de Paris confirme sa progression des dernières séances. L'optimisme des investisseurs est en effet porté par l'assouplissement progressif des mesures de confinement qui devrait ainsi permettre aux entreprises de redémarrer leur activité. 

Le plan de relance de la Commission européenne dynamise également les marchés. 750 milliards d'euros qui viennent ainsi s'ajouter aux 540 milliards déjà annoncés sous forme de prêts. Le CAC 40 termine cette séance sur une hausse de 1,79% vers les 4688 points.

Le plan de soutien pour la filière automobile profite une nouvelle fois aux valeurs liées au secteur. Mais pour Renault c'est surtout le dévoilement d'une nouvelle stratégie par l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi qui fait grimper le cours de l'action. Le mot d'ordre est désormais de viser la rentabilité plutôt que les volumes, a fait savoir le consortium ce mercredi. Le titre affiche la plus forte hausse de l'indice : + 17,47%.

Peugeot est également bien orienté : +4,91%. L'équipementier Michelin qui devrait profiter des annonces du gouvernement grimpe d'un peu plus de 6%. 

Le secteur bancaire confirme sa progression : + 8,82% pour BNP Paribas, + 6,56% pour Société Générale. +5,30% pour Crédit Agricole.

A contrario, les valeurs technologiques recherchés pendant la période confinement sont pénalisés. Worldline recule de 5,42%, suivi par ST Micro qui perd un peu plus de 5%.

Sanofi est également en retrait : -0,40%. Le laboratoire pharmaceutique espère tirer pratiquement 12 milliards de dollars de la cession, annoncée hier de la quasi-totalité de ses parts dans son partenaire américain Regeneron.

Sur le SBF 120, Ipsos grimpe de 12,84% après avoir indiqué que le niveau du carnet de commandes pour mai est beaucoup moins affecté qu'en avril par des annulations et reports. 

Le titre du groupe Elior est également recherché avec une hausse de 11,52% sur cette séance. Le spécialiste de la restauration collective a fait état de résultats semestriels dégradés mais conformes aux résultats préliminaires communiqués début mai. En outre, le ralentissement de la pandémie devrait permettre au secteur de redémarrer progressivement son activité.

Du côté des marchés américains, l'optimisme reste d'actualité mais des inquiétudes demeurent notamment au sujet de la relation commerciale entre les États-Unis et la Chine. A 18h, heure de Paris, le Dow Jones grimpait de 0,84% tandis que le Nasdaq recule de 1,32% pénalisé par la menace de Donald Trump de réguler ou de fermer des opérateurs de réseaux sociaux. 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer