1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 24 septembre : le CAC se cherche une direction

Boursorama24/09/2019 à 18:07

Après une ouverture en légère hausse, le marché s'est dégonflé et termine finalement en baisse symbolique de 0,04% à 5628 points. 

Sur le front géopolitique l'heure est à l'apaisement du côté de la guerre commerciale où les discussions devraient reprendre en octobre pour tenter de parvenir à un accord. 

En Europe, la réaction des marchés a été mesurée malgré l'arrêt rendu par la Cour Supreme britannique qui invalide la suspension du Parlement britannique par Boris Johnson qui est une fois de plus désavoué.

Sur le front économique en revanche, les nouvelles se suivent et se ressemblent. Après la douche froide sur les PMI européens hier, c'est au tour de la confiance des consommateurs mesuré par le Conference Board de décevoir les attentes. Ce dernier s'est en effet inscrit en nette baisse ce mois-ci, pour s'établir à 125,1 contre 134,2 en août alors que le consensus tablait sur une quasi stabilité. 

Lanterne rouge du CAC, Total a pourtant annoncé qu'il allait choyer ses actionnaires en augmentant la croissance de son dividende pour les années à venir. Le poids lourd du CAC s'est notamment fixé pour objectif une augmentation du dividende de 5% à 6% par an au lieu de 3% par an comme annoncé précédemment.

A l'inverse, le groupe Atos  finit en tête du Cac après s'être félicité d'être classé Numéro 1 du secteur des services informatiques et logiciels  sur les critères ESG dans les indices de développement durable . 

A la hausse le secteur du luxe reprend un peu de hauteur après une consolidation la veille, c'est le cas notamment de kering  qui a fait savoir que le groupe s'engageait à devenir totalement neutre en carbone sur l'ensemble de leurs activités et chaînes d'approvisionnement. 

De manière plus générale, le secteur défensif continue de tirer son épingle du jeu en surperformant les valeurs cycliques, à l'image de Sanofi ou encore de  L'Oréal; 

EssilorLuxottica  parvient à grappiller 0,11% alors que  Deutsche Bank a  dégradé sa recommandation à "conserver" contre "achat" et relève son objectif de cours à 138 euros contre 130 euros.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer