1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 24 juillet : avalanche de publications avant la BCE

Boursorama24/07/2019 à 18:35

Après avoir franchi un nouveau record annuel la veille, la prudence et l'attentisme reviennent dominer la tendance à la veille de la réunion de la BCE, qui pourrait préparer le terrain ou même directement procéder à une baisse d'un quart de point de son taux directeur.

Et pour donner du grain à moudre aux partisans d'un assouplissement de la politique monétaire, les investisseurs peuvent s'appuyer des PMI décevants en zone euro qui confirment un repli de la croissance dans le secteur privé en juillet. 

Coté valeurs, beaucoup de publications ! Dassault Systèmes est en tête après avoir relevé son objectif de bénéfice par action 2019.  L'éditeur de logiciels prévoit de réactualiser ses objectifs annuels lors de la publication de ses résultats après avoir bouclé l'acquisition de Médiata, le spécialiste des solutions logicielles pour 5,2 milliards d'euros.  

Sur le SBF 120, Nexity prend les commandes après avoir lui aussi avoir relevé ses objectifs annuels. Le premier promoteur immobilier français vise un chiffre d'affaires et un Ebitda en croissance autour de 7 % contre au moins 5 % précédemment.  Le titre profitait également d'un relèvement de sa recommandation à "acheter" contre "conserver" auparavant par Société Générale.

Tarkett se prend les pieds dans le tapis après avoir vu son bénéfice net divisé par presque quatre au premier semestre à 7,7 millions d'euros. Le fabricant de revêtement de sols justifie ce coup de frein de l'activité par le ralentissement en Amérique du Nord et en Russie.

Seb chute en bourse après la publication des résultats marqués par une belle performance de la croissance organique qui a atteint 8,4% au premier semestre, porté par une bonne dynamique des ventes en Chine.  Mais le marché est déçu par les prévisions prudentes du géant du petit électroménager  qui vise une croissance de son chiffre d'affaires de plus de 7% pour l'année en cours.

Dans le vert, Ingenico a dévoilé un bénéfice net en hausse de 32% au premier semestre 2019, à 80 millions d'euros, tiré par de bons résultats commerciaux notamment dans son activité de terminaux de paiements.

Peugeot se distinguait également parmi les meilleures performances sur le CAC après avoir annoncé qu'il avait atteint une rentabilité "record" au premier semestre, grâce à la solidité de ses activités en Europe.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer