1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 20 mai : grâce à Wall Street, le CAC 40 redresse la barre à la mi-temps

Boursorama20/05/2020 à 18:37

Faute de nouveaux catalyseurs permettant d'alimenter le rebond de lundi, la Bourse de Paris a ouvert en baisse avant de réduire ses pertes portée par des marchés américains en hausse à l'ouverture.

Le CAC 40 termine la séance en territoire positif +0,87% vers les 4496 points.

Du côté des valeurs, Renault affiche la plus forte hausse de l'indice +6,16%, porté par l'obtention d'un prêt garanti par l'Etat de cinq milliards d'euros qui doit permettre au constructeur automobile de passer cette période très difficile.

Les valeurs bancaires sont également bien orientées : presque 3% de hausse pour Société Générale, BNP Paribas +1,66%, Crédit Agricole : +0,60%.

Legrand se ressaisit +2,65% après avoir perdu plus de 5% hier. 

A contrario, c'est une séance difficile pour Michelin : - 1,75%, plus forte baisse du CAC 40. Standards & Poors place sous perspective négative  la note de crédit à long terme du groupe s'inquiétant de l'impact de la crise du Covid-19 sur la demande de pneus. L'agence de notation anticipe même une baisse de 15% des revenus du groupe cette année.

Unibail Rodamco Westfield recule également : -1,57%, deuxième plus forte baisse du CAC 40. 

En outre, Danone qui a annoncé mercredi le maintien de son dividende au titre de l'exercice 2019 termine à +0,49%. 

Sur le SBF, les valeurs liées à la santé progressent : +3,86% pour Ipsen. Sartorius Stedim Biotech gagne presque 5%.

Pas de sanction pour Biomérieux qui gagne 3,54% malgré l'annonce de la réduction de son dividende de moitié. Il faut dire que le groupe pharmaceutique est dopé par l'annonce du remboursement par la sécurité sociale des tests sérologiques du Covid-19 réalisés sur ordonnance. Voilà qui devrait permettre de soutenir les ventes du groupe qui a annoncé début mai le lancement de deux tests sérologiques pour le dépistage d'anticorps du Covid-19. 

Du coté des baisses, la biotech Genfit replonge -6,34%. Le parapétrolier Vallourec est quant à lui pénalisé par un abaissement de recommandation de Goldman Sachs de « neutre » à « vendre ». Le titre perd 5,24%. 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer