1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 16 janvier : le CAC40 renoue avec le seuil des 4800 points

Boursorama16/01/2019 à 18:13

Soutenu par Wall Street qui salue les résultats des banques américaines le CAC renoue avec le seuil des 4800 points. L'indice phare de la place parisienne clôture en hausse de 0,51% à 4810 points avec plus de 3 milliards d'euros échangés.

La prudence reste tout de même de mise alors que la première ministre britannique, Theresa May, est à nouveau visée par une motion de défiance après avoir subi la veille un échec cuisant sur la ratification de l'accord prévoyant la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne.

Sur le front des valeurs, le secteur bancaire était particulièrement recherché, dopé par les résultats meilleurs que prévus de leurs consœurs américaines Bank Of America et Goldman Sachs.

En tête du CAC, Société Générale et Crédit Agricole s'adjugent respectivement 4,15% et 3,92%. BNP Paribas complète le trio de tête du palmarès avec un gain de 3,32% à 21,32 euros.

Peugeot est très bien orienté alors que l'an passé, la marque au losange a gagné 4 points de part de marché en 2018, à 16,2%, aidé par l'intégration de Opel et par des très bonnes performances des marques Peugeot et Citroën, en croissance de plus de 5%.

En nette hausse à la mi-séance,  Engie n'aura finalement pas profiter de la note de Credit suisse qui confirme son conseil d'achat sur l'énergéticien en vue de la publication des comptes annuels, dans un peu plus d'un mois. L'objectif de cours est ajusté à la hausse de 15,9 à 16,1 euros, soit un potentiel de hausse proche de 20%.

Atos et Worldine profitent de rachat à bons comptes après avoir été pénalisés en début de semaine  par une note de Crédit Suisse qui a revu à la baisse ses objectifs de cours sur les deux titres. A noter par ailleurs qu'Atos l'un des leaders internationaux de la transformation digitale, a été reconnu, pour la troisième année consécutive, comme le leader mondial des services dans le domaine de l' « Internet of things »  par  Everest group, une société de conseil et de recherche.

Enfin Esker se distingue à la hausse après l'annonce d'un chiffre d'affaires 2018 de 86,9 millions d'euros, en croissance de 14%. Dans son sillage, Oddo BHF réaffirme sa recommandation 'achat' sur la valeur et ajuste son objectif de cours de 73 à 77 euros.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer