Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 6 juillet : fin de vacances apaisées pour le CAC 40

Boursorama30/08/2019 à 18:51

C'est une belle semaine qui s'achève pour le CAC 40 : +2,88% sur cinq séances et un indice qui termine cette journée en progression de 0,56% vers les 5480 points. Sur le mois, la place parisienne n'est au final qu'en recul de 0,7%

Entre détente sur le front de la guerre commerciale et accord entre le mouvement 5 étoiles et le parti démocrate en Italie, cette journée a un parfum d'accalmie passagère même si quelques tweets de Donald Trump ont fait retomber l'ambiance en cours de séance...

Ces tweets expliquant notamment que la hausse des tarifs douaniers n'étaient pas un problème pour l'économie tout en accusant la Fed d'incompétence. De quoi faire tanguer Wall Street avec un Dow Jones en baisse de 0,25% et un Nasdaq à -0,7% vers 17h40

Sur le marché français, Eramet survole les hausses du SBF 120 grâce notamment à la bonne tenue des cours du nickel au plus-haut depuis cinq ans à plus de 16.500 dollars la tonne. En cause la fermeture possible d'une usine chinoise en Papouasie-Nouvelle Guinée qui pourrait amputer une partie de la production de métal

Derière on retrouve Eurofins. Le cours du spécialiste de la bioanalyse poursuit sur sa lancée malgré un abaissement d'objectif de cours de Jefferies passé de 375 à 360 euros.

Le secteur de l'auto était à la fête aujourd'hui avec notamment de Michelin, Peugeot ou encore Faurecia. L'équipementier automobile bénéficie lui en plus d'un petit coup de pouce d'UBS passé de vendre à neutre sur le titre avec un objectif  remonté de cours de 30 à 38 euros. 

Bonne performance aussi pour les valeurs industrielles Saint-Gobain et Schneider

Sur le SBF 120, Genfit enregistre le recul le plus marqué. La société est une victime collatérale de l'effondrement de Pharnext. Cette autre biotech a perdu 40% aujourd'hui alors que la FDA, l'autorité de santé américaine a recommandé à la société de conduire une étude clinique de Phase 3 supplémentaire pour le PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth. Un coup dur pour Pharnext

Derrière Genfit, on retrouve JCDecaux Air France-KLM et Lagardère

Seules cinq valeurs du CAC 40 sont dans le rouge : Unibail-Rodamco, Bouygues, Vivendi, LOréal et Axa

LG (redaction@boursorama.fr)
 


Valeurs associées

Euronext Paris -1.45%
Euronext Paris +0.21%
Euronext Paris +2.49%

Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer