1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 5 février : belle séance de progression pour le CAC 40 !

Boursorama05/02/2019 à 18:20

Le soleil brillait aujourd'hui sur Paris  et sur la Bourse. Le CAC 40 termine en nette progression de 1,66% vers les 5083 points, avec 3,8 milliards d'euros échangés, et ce, malgré des indicateurs avancés PMI en repli en France et en Europe.

Ca va plutôt bien aussi sur les marchés américains en attendant ce soir le discours de Donald Trump sur l'état de l'union. Le Dow Jones grimpait de 0,55% à 17h40 et le Nasdaq de 0,61% même si la hausse plus forte qu'attendu des dépenses d'Alphabet, maison mère de Google, ont un peu éclipsé ses très bons résultats trimestriels. Le titre recule de 1,47%.

Sur le SBF 120, Orpea termine en tête. Le leader européen de la dépendance profite d'une note de Kepler Cheuvreux qui passe de conserver à acheter sur le titre avec un objectif de cours inchangé à 115 euros. L'analyste apprécie nott des moteurs de croissance résilients.

Derrière on retrouve Vallourec et «Saint-Gobain qui va bien, mais pourrait aller encore mieux», a déclaré son PDG Pierre-André de Chalendar. Il a donné plus de détail sur la réorganisation en cours du groupe. Une remise à plat qui va entraîner des suppressions de postes, gérées dans le cadre du redéploiement des activités. Saint-Gobain publiera ses résultats le 21 février après Bourse. A signaler aussi sur le CAC 40 le nouveau plus-haut historique signé par L'Oréal dans la foulée des bons résultats de son concurrent Estée Lauder.

Ca s'agite aussi pour Fnac Darty. Le groupe de distribution a profité de l'annonce d'un record pour le e-commerce en 2018 avec une hausse de 13,4%, à 92,6 milliards d'euros, les 100 milliards devraient être franchis cette année.

Enfin, GTT a bien carburé (+6,06%). C'est grâce à Mainfirst. Le bureau d'analyse a initié le suivi de couverture du spécialiste du transport et stockage de gaz naturel avec un conseil à surperformance avec un objectif de cours à 82 euros.

Peu de baisses à noter si ce n'est quand même sur le SRD le repli de 6,9% de Bonduelle. Le spécialiste du légume n'avait pas la patate. Son activité a chuté de 1% au 2e trimestre de son exercice-2018 2019 à PTC alors qu'un rebond était attendu, pénalisé nott par l'activité de frais. Le groupe anticipe désormais une croissance annuelle limitée de son chiffre d'affaires à changes constants

Voilà c'est tout pour ce soir mais n'oubliez pas tout le reste de l'actu eco et finance est sur Boursorama.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer