Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le debrief Bourse du 26 mai : le marché en recherche de nouveaux catalyseurs haussiers

information fournie par Boursorama26/05/2021 à 18:40

Le sujet de l'inflation occupe toujours l'esprit des investisseurs mais les déclarations de responsables de la Fed viennent un peu apaiser leurs craintes sans toutefois les faire disparaître.

Le CAC 40 termine la séance presque à l'équilibre vers les 6391 points.

Du côté des valeurs,

Le luxe continue de progresser profitant de son statut de valeur refuge. Kering gagne sur cette séance 1,56%

EssilorLuxottica repart à la hausse après trois séances de baisse : +1,27%.

La foncière URW profite de la réouverture de l'économie et s'offre la plus forte hausse du jour : +2,58%.

A l'inverse, les banques souffrent de la baisse des rendements obligataires.

Société Générale lâche 2,12% plus forte baisse, BNP Paribas -1,35%, Crédit Agricole : -1,14%.

Danone est de son côté pénalisé par l'abaissement de la recommandation de Berenberg, passé à la vente en jugeant que le groupe ne disposait pas de perspectives rapides d'amélioration de la croissance des principales activités. Le titre recule de 1,82%.

Le fonds d'investissement Bluebell Capital qui a d'ailleurs obtenu le départ d'Emmanuel Faber à la tête de Danone demande à Vivendi dont il est actionnaire d'améliorer les conditions financières de la scission de sa filiale Universal Music Group. Le titre qui après avoir enregistré la plus forte hausse de l'indice à la mi-séance termine à +0,1%.

Sur le SBF 120,

Solutions 30 efface une partie seulement de ses lourdes pertes des deux séances précédentes. La société spécialisée dans l'installation de compteurs électriques a besoin de « quelques mois » pour régler ses problèmes, a déclaré son président du directoire sur BFM Business. Pour rappel, l'action du groupe a perdu plus de 70% lundi à la reprise de sa cotation suspendue depuis le 10 mai.

Iliad résiste à la baisse de recommandation de Berenberg qui passe à "conserver" contre « acheter".

A l'inverse, GTT poursuit son repli. Engie a annoncé avoir cédé environ 10% de sa participation dans le groupe au prix de 67 euros par action, soit avec une décote de 7% sur le cours de clôture de GTT de mardi soir.

Outre-Atlantique, la Bourse de New York hésite sur la direction à prendre alors que la saison des résultats s'achève. A noter d'ailleurs que le Dow Jones célèbre ce mercredi son 125ème anniversaire.


Valeurs associées

Euronext Paris -0.48%
Euronext Paris +2.37%
Euronext Paris +0.54%
Euronext Paris +1.52%

Vidéos les + vues