Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le debrief Bourse du 23 novembre : le CAC 40 clôture en légère baisse

information fournie par Boursorama23/11/2020 à 18:34

La Bourse de Paris s'est maintenue à flots portée par des poids lourds de l'indice CAC 40 avant de basculer dans le rouge quelques minutes avant la clôture. La perspective des premières vaccinations aux Etats-Unis dès le 11 décembre n'a pas suffi à l'indice qui termine la séance à -0,07% vers les 5492 points.

Du côté des valeurs, les secteurs les plus sensibles à la conjoncture économique ont toutefois profité des données encourageantes autour des vaccins.

La foncière commerciale Unibail-Rodamco-Westfield s'offre la première place du podium de l'indice CAC 40 avec une progression de plus de 5%.

Total, poids lourd de la cote est en forte hausse portée par la remontée des cours du pétrole : +4,70%. Le Brent repasse en effet les 45 dollars le baril, une première depuis trois mois. Les progrès de la recherche vaccinale alimentent les espoirs de reprise économique évidemment mais c'est aussi une information selon laquelle une installation pétrolière de Saudi Aramco aurait été touchée par les rebelles houthis an Arabie saoudite qui contribue au mouvement haussier.

Sur le SBF 120, les parapétrolières en profitent. Vallourec +13% de hausse,  CGG +10,47%.

Le constructeur automobile Renault, bénéficie lui aussi de la tendance.

Quant au secteur bancaire, il est tiré par l'annonce de Crédit Agricole. En effet, Crédit Agricole Italia filiale à 75,6% du groupe annonce le lancement d'une offre publique d'achat volontaire entièrement en numéraire sur la totalité des actions ordinaires de Creval. Si cette opération se concrétise, elle permettrait à la banque de renforcer sa présence en Italie, son deuxième marché domestique où elle réalise 15% de son résultat net, part du groupe.

A l'inverse, Danone enregistre un des plus forts replis après avoir annoncé des économies d'un milliard d'euros d'ici à 2023. -3,16%.

Recul également pour Alstom et Dassault Systems. Dans le luxe, Hermès est également pénalisé par une prise de bénéfices : -2,50%.

Sur le SBF 120, le laboratoire d'analyses médicales Eurofins affiche la plus forte baisse avec JC Decaux.

Enfin sur les marchés américains, les espoirs de lancements rapides de campagnes de vaccination contre la Covid-19 permettent au Dow Jones et au S&P 500 d'évoluer dans le vert tandis que le Nasdaq se replie au moment de la clôture parisienne.


Valeurs associées

Euronext Amsterdam -0.50%
Euronext Paris -1.04%
Euronext Paris -2.80%
Euronext Paris -0.97%

Vidéos les + vues