1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 30 octobre : Paris vole de record en record de hauteur....

Boursorama30/10/2019 à 18:30

Les marchés continuent de prendre de la hauteur même si la prudence reste de mise avant la réunion de la Fed. A Paris, le CAC 40 franchit un nouveau record annuels et clôture à 5765 points, à la faveur d'un gain de 0,45%. 

Du côté des statistiques, le calendrier du jour était chargé:  à commencer par le PIB américain qui a progressé de 1,9% en rythme annuel au troisième trimestre 2019 selon la première estimation un chiffre supérieur de 0,3 point au consensus des analystes. Un peu de déception en revanche du côté de l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé américain qui s'est établit à 125.000 emplois le mois dernier, un score légèrement inférieur à la prévision des analystes

Locomotive du CAC, L'Oréal a dévoilé une croissance de ses ventes supérieures aux attentes grâce à une forte demande pour les produits cosmétiques haut de gamme, et ce en dépit de la contestation à Hong Kong. Sur le troisième trimestre, le géant mondial des cosmétiques a vu son chiffre d'affaires croître de 11%, sur le trimestre à 7,18 milliards d'euros, sa meilleure croissance depuis 10 ans. 

Derrière Peugeot bondit suite à la confirmation d'un projet de rapprochement avec Fiat Chrysler (FCA). Une éventuelle fusion permettrait de créer le 4e groupe mondial du secteur par le nombre de véhicules vendus.

Dans le vert également, Airbus profitait de l'annonce d' un bénéfice net en hausse de 3% au troisième trimestre et  ce malgré une révision à la baisse de ses prévisions de livraisons d'avions pour 2019.

A l'inverse, TF1 dévoile des résultats dégradés au troisième trimestre, marqués par un repli de 32% du résultat net part du groupe et par une baisse de 8% des recettes publicitaires.  Pour justifier cette contreperformance, TF1 évoque notamment une base de comparaison particulièrement élevée avec la Coupe du Monde de Football masculine en 2018 et l'annulation de matchs de la Coupe du Monde de Rugby. 

SEB se distingue également à la baisse, les investisseurs ont sanctionné un abaissement des prévisions pour l'année 2019, ce que n'a pas manqué de relever l'analyste Oddo BHF qui reste à neutre sur le dossier. 

En queue du SRD, Beneteau dégringole de plus de 15% plombé par la forte chute de son bénéfice net (-19,3%) au cours de son exercice décalé.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer