1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 3 juin : le CAC parvient à inverser la tendance en dépit de l'aversion au risque

Boursorama03/06/2019 à 18:13

Après une ouverture en nette baisse et une semaine placée sous le signe de la consolidation, le marché parisien est parvenu à inverser la tendance et clôture en hausse de 0,65% à 5241 points. 

La thématique de la guerre commerciale continue pourtant d'alimenter l'aversion au risque après que Pekin ait menacé de placer à son tour sur liste noire les entreprises étrangères jugées 'non fiables'  et susceptibles de porter préjudice aux sociétés chinoises. 

Sur le front économique, les derniers indicateurs ne sont pas très encourageants à l'image de l'ISM manufacturier américain qui revient à 52,1 en mai alors que le consensus tablait sur une légère hausse vers 53 points.

C'est encore pire pour le PMI européen qui poursuit sa chute à 47,7 points niveau largement en dessous du seuil des 50 points qui marque la séparation entre expansion et contraction de l'économie.

Coté valeurs, les secteurs défensifs, considérés comme moins dépendants de la conjoncture économique sont recherchés par les investisseurs. C'est le cas de Danone qui termine en tête du CAC mais aussi de Sanofi, ou encore Essilor Luxottica qui complètent le palmarès des meilleures performances. 

Sur le SBF 120, Ipsen termine en tête du palmarès grâce à UBS qui  relève sa recommandation à "achat" contre "neutre" et son objectif de cours à 125 euros contre 123 euros.

Dans le vert également, Lagardère profite d'une note positive de la part de Goldman Sachs qui relève son conseil à "achat" contre "neutre" sur le dossier. 

Sans raison apparente, Technicolor replonge de pratiquement 9% et enfonce tous ses supports techniques, signe selon les observateurs que le titre reste plébiscité par les vendeurs à découvert. 

En baisse également, Eurofins Scientific était sous pression après que le laboratoire d'analyses ait indiqué que ses équipes de de sécurité informatique ont détecté une forme de virus informatique qui a perturbé certains de ses systèmes informatiques. 

Enfin, Natixis était plombé par une note de  Credit Suisse qui  abaisse son objectif de cours à 4,90 euros contre 5,70 euros auparavant. 


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer