1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 23 mai : forte baisse à Paris, plombé par la chute du pétrole et la guerre commerciale

Boursorama23/05/2019 à 18:13

Les incertitudes liées aux conséquences de la guerre commerciale entre Pékin et Washington font à nouveau plier les marchés. Le CAC clôture ce soir en forte baisse de 1,81% et repasse sous le seuil des 5300 points, à 5281 points.  Pas de catalyseurs à la hausse non plus sur le front économique où la croissance est restée  faible en Europe dans le secteur privé selon les derniers PMI européens. 

Du coté des valeurs, le secteur des semi-conducteurs était de nouveau sous pression, dans le sillage des sanctions américaines à l'encontre de Huawei, le numéro un chinois des télécommunications. STMicroelectronics est lanterne rouge du CAC tandis que  Soitec cède 5,64%.

Les valeurs pétrolières ont du plomb dans l'aile, la hausse surprise des stocks de pétrole américains laissant craindre une surabondance de l'offre d'or noir aux Etats-Unis, principal producteur mondial de pétrole. Dans ce contexte, le cours du brent dévisse de 4,4% pour revenir autour des 68$ le baril. Sur le CAC40, Technip FMC perd 4,47%. Sur le SBF120 Vallourec et CGG se distinguent parmi les plus fortes baisses. Quant à Total, le poids lourd de la cote, le titre cède 3,3% pour revenir au contact des 47,39 euros.
Seules les valeurs défensives parviennent à échapper au coup de semonce, à l'image de Sodexo, seul rescapé du CAC40. 

Sur le SBF 120, l'opérateur satellitaire Eutelsat profite d'un relèvement de recommandation de la part d'HSBC qui passe à l'achat sur le dossier contre "conserver" auparavant. Le bureau d'analyse a relevé dans la foulée son objectif de cours à 19,50 euros contre 18,50 euros auparavant. 

En forte baisse, le titre Casino, suspendu de cotation en début de matinée chute finalement de -6,4% tandis que sa holding Rallye n'a pas coté. Selon les analystes de Bernstein, le titre est pénalisé par l'inquiétude des investisseurs devant la lourdeur de son endettement et de celui de sa société mère Rallye. Le bureau d'études fustige notamment le dividende qu'il juge beaucoup trop important alors qu' »il devrait donner la priorité au remboursement de sa dette », toujours selon Bernstein. 

Enfin sur le SRD, Derichebourg chute de près de 12,8% à 3,05 après la publication de ses résultats semestriels, marqués par une baisse de son résultat net qui ressort à 30,5 millions d'euros sur le semestre. 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer