1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Guerre commerciale Etats-Unis / Chine

Après avoir débuté en 2018, les tensions commerciales semblaient s'être apaisées en début d'année avec l'engagement de négociations entre les Etats-Unis et la Chine. Mais en décidant d'augmenter de 10 à 25% les droits de douanes sur 200 milliards de dollars de produits chinois début mai, Donald Trump a relancé le conflit avec les autorités chinoises. Dernier épisode de cette guerre froide d'un nouveau genre, le président américain a décidé de placer le géant des télécoms chinois Huawei sur liste noire et cible désormais d'autres groupes...

  • Reuters26.05.202023:51

    (Actualisé avec déclaration de Trump, précisions) WASHINGTON, 26 mai (Reuters) - Donald Trump a déclaré mardi qu'il se préparait à engager cette semaine une action contre la Chine en raison de la volonté de celle-ci d'imposer une loi de sécurité nationale à Hong Kong, secoué depuis l'an dernier par des manifestations pro-démocratie. Le président américain n'a pas donné de détails

  • AFP Video26.05.202022:09

    SONOREN°1SB8GSHong Kong risque de perdre son statut de place financière internationale si la Chine impose son projet de loi controversé sur la sécurité dans le territoire, prévient la Maison Blanche. Il est "difficile d'imaginer comment Hong Kong peut demeurer une capitale financière si la Chine prend le contrôle" de l'ex-colonie britannique, déclare la porte-parole de la présidence américaine, Kayleigh McEnany, assurant que cette mise en garde émanait de Donald Trump lui-même, "mécontent" face au projet de Pékin

  • Reuters26.05.202020:40

    WASHINGTON, 26 mai (Reuters) - Donald Trump est mécontent de la Chine en raison de la volonté de Pékin d'imposer à Hong Kong une loi de sécurité nationale après le mouvement de contestation de l'an dernier, a déclaré mardi la porte-parole de la Maison blanche, Kayleigh McEnany. Le président américain voit difficilement "comment Hong Kong peut rester un centre financier si la Chine prend le contrôle", a-t-elle dit à la presse

  • AFP26.05.202015:13
    7

    C'est une Chine aux deux visages qui se révèle lors de l'actuelle crise du Covid-19: celui d'une généreuse donatrice d'aide humanitaire, mais aussi d'une superpuissance qui réplique désormais du tac au tac à l'Occident. Il est loin le temps où l'ex-numéro un chinois Deng Xiaoping (1978-1992) promouvait l'idée d'une diplomatie empreinte de prudence, enjoignant selon un dicton ancien de "cacher ses capacités et attendre son heure"

  • Reuters26.05.202006:08

    HONG KONG, 26 mai (Reuters) - La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a déclaré mardi que le projet de loi de sécurité nationale étudié par la Chine ne nuirait pas aux droits et aux libertés dans le territoire semi-autonome, appelant les citoyens hongkongais à attendre de connaître le texte chinois dans les détails. Une importante manifestation, la plus vaste depuis l'instauration du confinement destiné à lutter contre l'épidémie de coronavirus, a eu lieu dimanche à Hong Kong où la police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les contestataires

  • Reuters25.05.202018:54

    GENEVE, 25 mai (Reuters) - L'essai clinique sur l'hydroxychloroquine mené par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur des patients contaminés par le COVID-19 a été suspendu par mesure de sécurité, a annoncé lundi le directeur général de l'agence onusienne, Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Le comité directeur a suspendu la partie hydroxychloroquine de l'essai clinique Solidarity le temps que la question de la sécurité soit examinée

  • Reuters25.05.202011:09

    (Actualisé avec déclarations de la représentation du ministère chinois des Affaires étrangères à Hong Kong §§ 2-4) HONG KONG, 25 mai (Reuters) - Les chefs de la sécurité et de la police à Hong Kong ont déclaré lundi que le "terrorisme" se développait dans le territoire semi-autonome, alors que les différentes administrations locales multiplient les déclarations de soutien au projet de la Chine d'y imposer une loi de sécurité nationale. La représentation du ministère chinois des Affaires étrangères à Hong Kong a pour sa part affirmé lundi que certaines actions menées lors des manifestations en faveur de la démocratie l'an dernier étaient "terroristes par nature"

  • Reuters25.05.202010:43

    PEKIN, 25 mai (Reuters) - La Chine a menacé lundi les Etats-Unis de représailles après les menaces de sanctions américaines en raison d'un projet chinois de loi sur la sécurité nationale à Hong Kong. Lors d'un point presse, Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré que la Chine prendrait des contre-mesures si les Etats-Unis persistaient à porter atteinte à ses intérêts à Hong Kong

  • Reuters25.05.202007:00

    (Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi) * Les indices s'essoufflent après un rebond surprenant * La tension entre Washington et Pékin pèse sur la tendance * Certains analystes restent confiants pour les actions * D'autres craignent une rechute * Les données macroéconomiques s'améliorent un peu par Patrick Vignal PARIS, 25 mai (Reuters) - Les avis divergent sur la direction que prendront des marchés financiers montrant des signes de fatigue, certains analystes misant sur un climat favorable aux actifs risqués alors que d'autres mettent en garde contre un risque de rechute boursière. Les plus optimistes reconnaissent qu'un scénario plus sombre s'imposerait dans l'éventualité d'une deuxième vague de la pandémie de coronavirus

  • Reuters25.05.202004:46

    HONG KONG, 25 mai (Reuters) - Le chef de la sécurité de Hong Kong a déclaré lundi que le "terrorisme" se développait dans le territoire semi-autonome, alors que les agences gouvernementales locales multiplient les soutiens au projet de la Chine d'y imposer une loi de sécurité nationale. Une importante manifestation, la plus vaste depuis l'instauration du confinement destiné à lutter contre l'épidémie de coronavirus, a eu lieu dimanche à Hong Kong où la police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les contestataires

  • Reuters25.05.202003:27

    TAIPEI, 25 mai (Reuters) - Taiwan fournira à la population de Hong Kong l'"assistance nécessaire", a déclaré dimanche la présidente taiwanaise Tsai Ing-wen, alors que le mouvement de contestation dans l'ex-colonie britannique a regagné en intensité face au projet de la Chine de lui imposer une loi de sécurité nationale. Le projet de loi chinois sur la sécurité pour Hong Kong, dont Reuters a pu consulter une ébauche la semaine dernière, prévoit une transposition rapide des règles sécuritaires nationales dans la Loi fondamentale - qui fait office de Constitution pour le territoire semi-autonome - afin de lutter contre les activités sécessionnistes, subversives et terroristes ainsi que contre les ingérences étrangères

  • Reuters23.05.202012:01
    2

    (Reuters) - L'administration américaine a discuté de la possibilité d'effectuer un essai nucléaire, le premier depuis 1992, a rapporté le Washington Post vendredi soir. Le sujet a été abordé lors d'une réunion de hauts responsables représentant les plus grandes agences de sécurité nationale, après que l'administration Trump a accusé la Russie et la Chine de procéder pour leur part actuellement à des essais nucléaires de faible puissance, écrit le Washington Post

  • Reuters23.05.202009:18

    23 mai (Reuters) - L'administration américaine a discuté de la possibilité d'effectuer un essai nucléaire, le premier depuis 1992, a rapporté le Washington Post vendredi soir. Le sujet a été abordé lors d'une réunion de hauts responsables représentant les plus grandes agences de sécurité nationale, après que l'administration Trump a accusé la Russie et la Chine de procéder pour leur part actuellement à des essais nucléaires de faible puissance, écrit le Washington Post

  • Reuters22.05.202023:06
    3

    WASHINGTON (Reuters) - Le département américain du Commerce a annoncé vendredi avoir ajouté 33 sociétés et institutions chinoises à sa liste noire, les accusant de contribuer à des violations des droits de l'homme. Cette décision vient également répondre à des préoccupations liées à la sécurité nationale, qui concernent notamment des armes de destruction massive et d'autres activités militaires, dit le département du Commerce

  • Reuters22.05.202022:58

    WASHINGTON, 22 mai (Reuters) - Le département américain du Commerce a annoncé vendredi avoir ajouté 33 sociétés et institutions chinoises à sa liste noire, les accusant de contribuer à des violations des droits de l'homme. Cette décision vient également répondre à des préoccupations liées à la sécurité nationale, qui concernent notamment des armes de destruction massive et d'autres activités militaires, dit le département du Commerce

  • Reuters22.05.202015:06

    (.) par Clare Jim et Jessie Pang HONG KONG, 22 mai (Reuters) - Le projet de la Chine d'imposer une loi de sécurité nationale au territoire semi-autonome de Hong Kong a été dénoncé vendredi par des militants démocrates qui y voient une volonté de les priver de leurs libertés par "la force et la peur" tandis que Washington estime qu'une telle législation "sonnerait le glas" de l'autonomie relative dont jouit la "région administrative spéciale"

  • Reuters22.05.202013:13

    * Les indices s'essoufflent après un rebond surprenant * La tension entre Washington et Pékin pèse sur la tendance * Certains analystes restent confiants pour les actions * D'autres craignent une rechute * Les données macroéconomiques s'améliorent un peu par Patrick Vignal PARIS, 22 mai (Reuters) - Les avis divergent sur la direction que prendront des marchés financiers montrant des signes de fatigue, certains analystes misant sur un climat favorable aux actifs risqués alors que d'autres mettent en garde contre un risque de rechute boursière. Les plus optimistes reconnaissent qu'un scénario plus sombre s'imposerait dans l'éventualité d'une deuxième vague de la pandémie de coronavirus

  • Reuters22.05.202011:43

    PEKIN/TAIPEI (Reuters) - Le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est abstenu vendredi d'utiliser l'adjectif "pacifique" en évoquant la volonté d'une "réunification" avec Taïwan, un glissement sémantique qui pourrait suggérer une évolution politique dans un contexte de tensions croissantes entre l'île et le continent. Dans un discours prononcé à l'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), Li Keqiang a déclaré que la Chine "s'opposerait résolument et découragerait toute activité séparatiste visant à l'indépendance de Taïwan", considérée comme une province rebelle par Pékin

  • Reuters22.05.202011:14

    PEKIN/TAIPEI, 22 mai (Reuters) - Le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est abstenu vendredi d'utiliser l'adjectif "pacifique" en évoquant la volonté d'une "réunification" avec Taïwan, un glissement sémantique qui pourrait suggérer une évolution politique dans un contexte de tensions croissantes entre l'île et le continent. Dans un discours prononcé à l'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), Li Keqiang a déclaré que la Chine "s'opposerait résolument et découragerait toute activité séparatiste visant à l'indépendance de Taïwan", considérée comme une province rebelle par Pékin

  • Reuters22.05.202009:39
    2

    PEKIN (Reuters) - Les dépenses militaires de la Chine vont connaître cette année leur plus faible progression en trois décennies, affichant malgré tout une hausse de 6,6% par rapport à 2019, alors que le pays est aux prises avec le ralentissement de son économie dans le sillage de l'épidémie de COVID-19 et s'estime exposé à des menaces croissantes. Le budget présenté vendredi, à l'ouverture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le Parlement chinois, prévoit que les dépenses militaires s'établissent à 1

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer