1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 22 mars : le CAC signe sa plus forte baisse depuis le début de l'année

Boursorama22/03/2019 à 18:15

Semaine de consolidation pour les indices européens qui ont broyé du noir suite à la publication d'indicateurs qui témoignent d'un net coup de frein de l'économie européenne. Idem aux Etats-Unis où les derniers indicateurs économiques ont déçu alimentant les craintes d'un ralentissement économique à l'échelle mondiale. 

Sur le front géopolitique, les atermoiements liés au Brexit et la réunion de la banque centrale américaine, qui va rester « patiente » avant de remonter ses taux, ont contribué à renforcer l'aversion au risque. Résultat, les rendements des obligations souveraines reviennent sur leurs plus bas de 2 ans. Les marchés actions ont quant à eux subit des prises de bénéfices. A Paris pas une seule valeur du Cac 40 ne parvient à terminer en territoire positif.

Au final, le CAC chute de 2,03%, la plus forte baisse depuis le début de l'année, et revient  largement sous le seuil des 5300  points soit une perte de 2,5% sur la semaine. Sur le marché des changes, l'euro accuse le coup et redonne 0,8%  et repasse sous le seuil des 1,13$, à 1,1285 $

Du coté des valeurs, le secteur bancaire est en queue de peloton, plombé par la prudence des banques centrales américaine et européenne qui préfigure d'une période de taux bas pendant une période prolongée. Société générale est lanterne rouge tandis que Crédit agricole se distingue parmi les plus fortes baisses.

A l'inverse, sur le SBF 120 Elior était bien orienté après avoir annoncé que la "revue stratégique" de ses activités de restauration de concessions devrait être achevée dans les prochaines semaines. Pour rappel, Elior le troisième groupe de restauration collective en Europe , a engagé des discussions exclusives avec la société européenne de capital-investissement PAI Partners concernant une éventuelle vente de l'activité Areas.

Plus forte baisse du SBF 120, l'action Eramet retombe sur les 50 euros, plombé par les craintes de ralentissement économique. Le groupe minier et métallurgique a maintenant perdu 17% depuis le début de l'année.

Idem pour Saint Gobain et Valéo qui accusent le coup après avoir pris connaissance du coup de frein  dans le secteur manufacturier en zone euro.

 Parmi les rares valeurs qui ont tiré leur épingle du jeu, on peut citer Korian qui profite d'une note de Credit suisse qui a relevé son objectif de cours de 38 à 45 euros,  ce qui augure d'un potentiel de hausse de plus de 25%. 


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer