Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 22 juillet : le CAC 40 en nette baisse, plombé par les tensions sino-américaines

information fournie par Boursorama22/07/2020 à 18:16

La Bourse de Paris a ouvert en baisse avant d'accentuer ses pertes à la mi-journée en raison du regain de tensions entre Washington et Pékin avec notamment la fermeture du consulat chinois de Houston.

Le CAC 40 termine la séance en territoire négatif -1,32% vers les 5037 points.

Du côté des valeurs, Veolia se hisse en tête du CAC 40 après des propos de son PDG. Antoine Frérot a en effet indiqué que l'activité du groupe avait retrouvé un niveau quasi similaire à celui d'avant la crise. Le titre gagne plus de 2%.

Les valeurs technologiques sont également bien orientées sur cette séance : avec ST Micro qui publiera ses résultats semestriels demain et qui gagne 0,91%

A l'inverse, le groupe hôtelier Accor rechute et accuse une baisse de 4,43% , plus forte baisse de l'indice

Les tensions chinoises alimentent également la méfiance vis-à-vis du luxe avec Kering qui chute de presque 3%…

Le secteur automobile est de son côté pénalisé par la publication des résultats et des prévisions de Valeo coté sur le SBF 120. L'équipementier automobile a fait part d'un chiffre d'affaires en baisse de 28% à périmètre et taux de change constants par rapport à la même période en 2019. Des annonces qui suscitent la prudence du côté des analystes. Invest Securities dégrade notamment son opinion sur le titre de 'achat' à 'neutre'.

Dans ce contexte, Michelin est pénalisé et chute de 3,16%, deuxième plus forte baisse de l'indice.

En outre, le recul des cours du pétrole entraîne le poids lourd Total qui chute de 3,14%. Sur le SBF 120, les parapétrolières repartent à la baisse après s'être distinguées hier.

A contrario, les investisseurs saluent la résilience d'Orpea qui a publié hier soir ses résultats semestriels. Le chiffre d'affaires du gestionnaire de maisons de retraites affiche une progression de 3,5% sur un an et un recul limité sur la période d'avril à juin.

De son côté, Ipsen profite d'un relèvement de recommandation de JP Morgan qui passe de neutre à surpondérer.

Enfin, Sartorius Stedim Biotech reprend de l'élan après avoir été pénalisé hier par des prises de bénéfices.

Outre-Atlantique, l'aggravation des tensions entre la Chine et les Etats-Unis et l'évolution de la situation sanitaire freinent les marchés américains. En début de séance, le Dow Jones progressait de 0,16%, le S&P 500 de 0,18% tandis que le Nasdaq était quasiment à l'équilibre…


Valeurs associées

Euronext Paris +1.60%
Euronext Paris -0.52%
Euronext Paris +0.16%
Euronext Paris +0.13%
Euronext Paris -2.01%
Euronext Paris +1.24%
Euronext Paris -0.23%

Vidéos les + vues