Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 21 novembre : Le CAC rebondit, aidé par Wall Street

information fournie par Boursorama21/11/2018 à 18:11

Après 5 séances de repli consécutives, le CAC met un terme à sa spirale baissière, aidé par Wall Street qui rebondit avant une fin de semaine allégée puisque les marchés américains resteront portes closes demain pour la fête de Thanksgiving et ne rouvriront que pour une séance écourtée vendredi. Une pause qui intervient au moment où la performance du Dow Jones est passée en territoire négatif (de -1%) depuis le début de l'année, plombé par le spectre d'un ralentissement de l'économie mondiale, le durcissement monétaire de la Fed, et la guerre commerciale. En attendant, l'indice phare de paris clôture en hausse de 1,03% à 4975 points

Sur le front économique, l'indice définitif de confiance du consommateur américain publié par l'Université du Michigan est ressorti à un niveau légèrement inférieur aux attentes à 97,5 pour le mois de novembre. Mauvaise nouvelle du côté des inscriptions hebdomadaires au chômage qui sont ressortis en hausse à 224 000 alors qu'elles étaient pourtant attendues en baisse par les économistes mais ce sont surtout les commandes nouvelles en biens durables pour le mois d'octobre 2018 qui déçoivent en ressortant en forte baisse de 4,4% en octobre.

Du coté des valeurs, les technos remontent la pente, dans le sillage du rebond du Nasdaq. STMIcro termine en tête du CAC avec un gain de 4,76%.

Le secteur automobile reprend de la hauteur à l'image de Valeo et de Michelin qui s'adjugent respectivement 2,51% et 2,40%

Le titre Renault de son coté se stabilise en clôture avec un gain  de 1,10 % à 59  euros. Le groupe a confié les rênes du groupe à un tandem composé de l'administrateur référent Philippe Lagayette, qui assurera la présidence du conseil d'administration, et du directeur général adjoint Thierry Bolloré, promu directeur général délégué, sans pour autant destituer officiellement Carlos Ghosn.

Après un rebond technique, Vallourec décroche à nouveau mercredi, à la suite de la publication de résultats trimestriels marquée par une détérioration des flux de trésorerie. Le titre abandonne désormais  56 % en l'espace d'une semaine.


Valeurs associées

Euronext Paris -0.48%

Vidéos les + vues