1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 21 décembre : le président de la fed de New York à la resousse des marchés européens

Boursorama21/12/2018 à 18:18

Les semaines se suivent et se ressemblent en cette fin d'année... marquée par la sinistrose des marchés. Après avoir passé l'essentiel de la séance en territoire négatif, le CAC est parvenu à inverser la tendance en toute fin de séance, et clôture en hausse symbolique de 0,04% aux portes des 4700 points. Sur la semaine le bilan reste largement négatif avec un marché parisien qui accuse un repli hebdomadaire de 3,28%.

Depuis des semaines maintenant, les investisseurs voient le verre à moitié vide, inquiets par la hausse des taux de la banque centrale américaine et d'autre part par les craintes de récession aux USA. Pourtant, le tableau économique n'est pas si sombre que redouté. Preuve en est, la croissance américaine a été confirmée à 3,4% en rythme annuel, au troisième trimestre.

Mais ce qui a permis aux marchés d'inverser la tendance, ce sont les déclarations du président de la Fed de New York qui a rassuré les investisseurs en déclarant que la Fed était disposée à revoir sa politique si nécessaire et qu'elle restait à l'écoute des marchés.

Coté valeurs, le secteur automobile se distingue à la hausse et enregistre l'une des plus fortes hausses sectorielles.  Valeo signe la meilleure performance du CAC 40 avec un CAC de plus de 6,4%  suivi de Peugeot qui s'adjuge 2,56%

Sur le SBF 120, DBV s'adjuge 13,62% à 8,76 euros après avoir décroché de 69%  la veille. Un plongeon liée au fait que la société a retiré sa demande d'enregistrement de Viaskin Peanut auprès de la Food and Drug Administration (FDA) américaine après des discussions au sujet d'un "manque d'information sur les procédures de fabrication et les contrôles qualité" du produit.

Spie prend pour sa part 5,27% après la vente de son activité de câblage sous-marin en Allemagne.

Technicolor est lanterne rouge du SBF 120 après avoir  révisé en baisse v sa prévision d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) pour 2018, tablant sur un chiffre compris entre 265 millions et 275 millions d'euros. Il visait auparavant une stabilité par rapport à l'Ebitda de 291 millions d'euros réalisé en 2017.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer