1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 20 novembre :le CAC40 enfonce largement le seuil des 4950 points

Boursorama20/11/2018 à 18:21

Encore une séance de nette baisse à Paris avec un CAC qui décroche largement sous le seuil psychologique des 4.950 points,  et revient au contact de son plancher de fin novembre autour des 4.900points...  Emporté par la correction à New York, le CAC aligne ainsi une cinquième séance consécutive de recul  avec cette fois ci une baisse 1,21% pour cloturer à 4924 pts

Coté valeurs, le compartiment technologique est sous pression après la chute des grandes valeurs du segment à Wall Street. Le Nasdaq Composite a en effet  lâché 3,03% hier soir, sa plus forte baisse en pourcentage sur une séance depuis près d'un mois. Dans son sillage, Soitec est lanterne rouge du SBF 120 tandis que Cap Gemini et ST-Micro s'enfoncent dans le rouge, emportés par la consolidation du Nasdaq qui teste actuellement le seuil des 7000 points.

A l'inverse, le secteur automobile se distingue en nette hausse à l'image de Valeo qui profite de rachats à bons comptes après la correction liée à la publication de ses résultats.  Renault pâtit des suites de 'l'affaires Carlos Ghosn' : le titre perd 1,19%, à 58,36 euros  après -8,4% la veille. L'incertitude autour de l'avenir de l'alliance stratégique entre Renault Nissan et Mitsubishi inquiète les investisseurs alors que  le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a annoncé qu'il allait demander la mise en place d'une direction intérimaire pour le constructeur automobile.  Suite à ces annonce, Exane BNP Paribas a dégradé à "neutre" contre "surperformance" le dossier.

Le secteur pétrolier est mal orienté dans le sillage de la chute des cours du pétrole à l'image du Brent qui chute de 5% et repasse sous le seuil des 64$. Les cours de l'or noir restent donc sous pression alors que l'Opep et ses partenaires, notamment la Russie, doivent se rencontrer le 5 décembre prochain à Vienne pour ajuster leur nive au de production mondiale.

A contrecourant du marché, Alstom grappille 0,62% à 38,70 euros grâce aux analystes d'Oddo BHF qui estiment que l'équipementier ferroviaire français 'est en grande forme'. Ils ont confirmé leur conseil d'achat sur le titre et porté leur objectif de cours de 47 à 49 euros, ce qui augure d'un potentiel de hausse de 25%.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer