1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 17 octobre : le CAC40 rechute, emporté par Wall Street et l'Italie

Boursorama17/10/2018 à 18:20

Le rebond aura fait long feu à la bourse de Paris, qui est reparti à la baisse après avoir testé le seuil des 5200 points dans les premiers échanges.  L'indice phare de la place parisienne redonne ainsi 0,54% à 5144 points, dans le sillage de  Wall Street qui consolide son rebond de la veille.

Ailleurs en Europe, Milan perd du terrain alors que selon l'hebdomadaire allemand 'Der Spiegel'  le budget italien serait rejeté par Bruxelles ce qui alimente les craintes d'une dégradation imminente de la notation de la dette italienne et a entrainé une tension sur le 10 ans Italien qui repasse au-dessus du seuil symbolique de 3,5%.

Coté valeurs, Danone se distingue parmi les plus fortes baisses. Le titre est sanctionné par le marché suite à la publication d'un chiffre d'affaires de 6,2 milliards d'euros au titre du troisième trimestre, en baisse de 4,4% en données publiées mais en hausse de 1,4% en comparable, Mais ce qui inquiète le marché c'est le décrochage des ventes du pole Nutrition Infantile en Chine, qui reculent d'environ 20%.

Les fabricants européens de semi-conducteurs sont plébiscités après la publication par le néerlandais ASML de résultats et de perspectives supérieurs aux attentes qui rassurent sur les performances à venir du secteur. STMicroelectronics et Soitec s'inscrivent en hausse de 0,81% et 5,32%.

Les valeurs automobiles européennes s'affichent en queue de peloton, pénalisées à la fois par l'annonce d'une forte baisse de 23,4% des ventes sur le vieux continent en septembre, et par les commentaires prudents de Goldman Sachs sur les perspectives du secteur. Les analystes de la banque américaine expliquent s'attendre à ce que "globalement, le trimestre ait été difficile pour le secteur, avec à la clé de possibles révisions à la baisse des résultats par les équipementiers".

Safran recule de 1,79%, sous le poids d'une dégradation de recommandation de Jefferies qui passe de 'conserver' à 'sous-performance', malgré un objectif de cours porté de 75 à 95 euros sur le titre du groupe de hautes technologies.
Klépierre avance de +2,17%,  poussé par une analyse d'Invest Securities, qui annonce  revoir à la hausse son objectif de cours sur le titre, qui  passe de 37 à 38 euros, suite à une journée Investisseurs qui a permis à Klépierre de réaffirmer sa volonté de s'établir comme le leader pan-européen du centre commercial'.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer