1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 17 janvier : le secteur bancaire et le brexit pèsent sur la tendance

Boursorama17/01/2019 à 18:30

Après deux séances consécutives de hausse, le marchés parisien est reparti à la baisse et cède 0,34% à 4793,37 points, dans le sillage de New York qui n' a pas masqué sa déception suite aux résultats moins bons que prévu de la part de  Morgan Stanley.

Le climat boursier reste à la prudence entre les résultats annuels et l'incertitude qui règne autour du brexit lors que la France vient de déclencher d'un "plan" pour faire face à l'éventualité d'un "no deal cette option étant qualifiée "de moins en moins improbable".  

Coté valeurs, Société Générale est lanterne rouge du CAC 40, après la publication d'un avertissement sur les revenus tirés de ses activités de marché et services qui devraient baisser d'environ -20% au quatrième trimestre 2018 et de -10% sur l'ensemble de l'année. Par ailleurs, la banque a signalé une charge exceptionnelle de -240 millions d'euros liée au traitement comptable selon la norme IFRS 5 des cessions en cours de finalisation.

Dans son sillage, c'est l'ensemble du secteur bancaire qui  repart à la baisse avec  BNP-Paribas et  Crédit Agricole  qui reculent de respectivement 3,85% et 1,86%.

Sodexo signe la  meilleure performance  grâce à Berenberg  qui relève sa recommandation à "conserver" contre "vendre" sur le dossier avec un objectif de cours qui passe à 90 euros contre 73 euros auparavant.

A l'inverse Tf1 perd du terrain alors que Bank of America Merrill Lynch (BAML) abaisse sa recommandation à "neutre" contre "achat" et son objectif de cours à 7,50 euros contre 14 euros. La banque explique avoir réduit de 10% à 20% ses estimations de bénéfice par action pour 2019 et 2020 pour les groupes européens de télévision en raison d'un contexte réglementaire compliqué et d'une conjoncture économique moins favorable. Pour les mêmes raisons M6 perd également du terrain.

STMicroelectronics perd 1,83%, plombé par une annonce de l'un de ses comparables Taiwanais qui prédit une chute de près de 14% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, soit sa plus forte baisse en 10 ans. De quoi alimenter les craintes sur un ralentissement de la demande mondiale de composants pour smartphones.

A la baisse également, le titre DBV Technologies pâtit du lancement d'un recours collectif d'investisseurs aux Etats-Unis, qui accusent le groupe de ne pas les avoir informés correctement des difficultés rencontrées avec les autorités de santé au sujet de son traitement Viaskin Peanut.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer