1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief bourse du 15 juillet : début de la saison des publications dans le calme

Boursorama15/07/2019 à 18:10

Les marchés européens entament la saison des résultats d'entreprises sur une note indécise mais parviennent à se hisser en territoire positif. Les investisseurs restent globalement prudents et espèrent en savoir plus à l'occasion des publications trimestrielles sur l'état de santé de l'économie mondiale.  

A New York, Citigroup est la première entreprise à être sous le feu des projecteurs. Et ça commence plutôt bien puisque le groupe bancaire a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes avec un bénéfice net en hausse de 6,9% de 4,8Mds$. Autre bonne surprise, sur le front économique cette fois ci, avec la remontée de l'indice d'activité 'Empire State' de la Fed de New York qui repasse de -8,6 à +4,3, alors que le consensus n'anticipait qu'une remontée à +1,5 en juillet. Dans ce contexte le CAC grappille 0,1% à 5578 points. 

Du coté des valeurs, Vallourec continue d'être pénalisé par UBS qui a dégradé vendredi son opinion sur le spécialiste des tubes sans soudure de Neutre à Vendre et abaissé son objectif de cours de 2,4 à 1,9 euro en raison de la détérioration attendue du marché aux Etats-Unis. Le broker estime que la baisse de l'activité dans l'extraction de pétrole et de gaz va pénaliser la demande et les prix des tubes sans soudure en acier.

A la hausse Ubisoft profite d'une note de Jefferies qui a entamé le suivi du titre à l'achat évoquant son potentiel de croissance et des résultats qui devraient être supérieurs aux attentes.

Sur le SRD, la valeur du jour c'est Europacorp  qui bondit de 14%  dopé par l'éventualité d'une reprise de la  société par le fonds d'investissement Vine Alternative Investments, l'un de ses principaux créanciers. Pour rappel, la société de cinéma de Luc Besson avait indiqué fin mai être en discussion avec ses créanciers et le groupe Pathé, dans le cadre de la restructuration de sa dette et du renforcement de sa capacité financière par augmentation de capital.

Le secteur du luxe est mal orienté, pénalisé par le ralentissement de l'économie chinoise qui est revenue à 6,2% en glissement annuel, sa plus faible performance depuis au moins 27 ans. 

A l'inverse, le secteur automobile était recherché. Faurecia et Plastic Omnium se distinguent parmi les meilleures performances de même que Renault et Peugeot sur le CAC, et ce malgré l'annonce par ce dernier d'une baisse des ventes mondiales de 12,8% au premier semestre.


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer