Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 12 octobre: le CAC40 termine la semaine sous le seuil des 5100 pts

information fournie par Boursorama12/10/2018 à 18:05

Tentative de rebond avortée pour l'indice phare parisien qui abandonne 0,2% et clôture sous le seuil symbolique des 5100 pts. Le CAC 40 abandonne 4,9% sur la semaine et redonne désormais 4,08% depuis le début de l'année. Spectre d'une escalade de la guerre commerciale, hausse des taux, crainte d'un ralentissement économique mondial, c'est comme si les investisseurs avaient soudainement enlevé leur lunettes roses pour ne voir que le verre à moitié vide.

Du coté des valeurs, les secteurs les plus chahutés cette semaine ont tout de même profité de rachats à bons compte. C'est le cas du secteur automobile, à l'image de Valeo qui s'adjuge 3,29%. Dans le même secteur, Faurecia remonte la pente grâce à Invest Securities  qui renouvelle son opinion 'achat' , mais ajuste son objectif de cours de 72 à 63 euros, au lendemain du point d'activité de l'équipementier automobile au titre du troisième trimestre 2018.

Le secteur du luxe reprend également de la hauteur à l'image de Kering.
Toujours dans le vert, Soitec progresse de 3,57% grâce à Jefferies démarre le suivi du dossier à l'achat en visant 85 EUR.

L'opérateur satellitaire SES signe la meilleure performance du SBF120 grâce à Morgan Stanley qui relève leur objectif de cours de 19 à 27 EUR en restant à surpondérer.

A la baisse en revanche, Pierre et Vacances redonne du terrain alors qu'Oddo BHF réaffirme son conseil 'achat' sur le dossier, mais ramène son objectif de cours de 46 à 36 euros, suite à l'ajustement de ses hypothèses opérationnelles après la parution d'un chiffre d'affaires annuel légèrement sous ses attentes.
Airbus se distingue parmi les plus fortes hausse grâce au relèvement d'objectif d'UBS. Le bureau d'analyses réaffirme sa recommandation 'achat' sur Airbus et relève son objectif de cours de 124 à 130 euros, soit un potentiel de hausse évalué à 34%.  Dans le même secteur, Safran s'adjuge 2,16%.

Toujours aussi volatile, l'action Technicolor subit des prises de bénéfices après avoir fortement progressé ces dernières semaines, alors que des rumeurs circulent comme quoi la société pourrait fabriquer la nouvelle box de Bouygues télécoms.

Mal orienté également Ingenico reprend son souffle après sa forte hausse de la veille  liée à un  éventuel rapprochement avec Natixis.


Valeurs associées

Euronext Paris -11.50%
Euronext Paris -1.65%

Vidéos les + vues