Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 12 décembre : le rebond technique se poursuit, le CAC40 renoue avec les 4900 points

information fournie par Boursorama12/12/2018 à 18:09

A dix jours de la fin d'année, le CAC enclenche enfin la marche avant et clôture sur une belle hausse qui permet à l'indice phare de renouer avec le seuil des 4.900 points,  à 4.909 dans l'espoir d'une reprise des pourparlers commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis et d'un compromis à Bruxelles sur le projet de budget italien.

En effet, selon Bloomberg, le gouvernement italien proposerait à Bruxelles un nouveau projet de budget 2019 avec un objectif de 2% du PIB.

Parmi les autres facteurs qui incitent à l'optimisme, le Wall Street journal évoque le fait que la Chine se préparerait à ouvrir davantage l'accès de son économie aux entreprises étrangères. Du côté du Royaume-Uni, le suspense est à son comble alors que Theresa May, la première ministre britannique, va affronter ce soir un vote de défiance émanant de son propre parti. Et si le vote de défiance n'aboutit pas, le plus dur reste à faire car il lui  faudra encore qu'elle obtenir l'adoption du traité sur le 'Brexit' qu'elle a négocié avec Bruxelles.

En attendant, coté valeurs, pas un seul titre ne s'enfonce dans le rouge aujourd'hui  au sein de l'indice CAC 40. Sur le SBF 120, seulement 5 valeurs s'inscrivent en territoire négatif

Le secteur technologique, en première ligne du décrochage des indices, reprend de la hauteur. Atos signe ainsi la meilleure performance du CAC.

Bien orienté également, Pernod Ricard grimpe de +5,9% alors que le fonds activiste américain Elliott a annoncé détenir plus de 2,5% des parts de la société française et critiqué une 'gouvernance d'entreprise inadaptée'. Pernod Ricard a pris acte et estime être bien placé pour continuer à exécuter sa feuille de route stratégique.

Sur le SBF 120, DBV technologies se distingue en hausse de 11,23%, après avoir dévoilé des données encourageantes à l'occasion du 3ème Sommet sur les maladies inflammatoires de la peau.

Enfin sur le SRD, Albioma s'envole de  plus de 12%. Le producteur d'énergie indépendant profite du côté spéculatif autour de son tour de table alors que  la société de private equity Altamir a annoncé qu'elle était sorti du capital d'Albioma, sans créer de trou d'air sur le cours. Une bonne nouvelle pour les analystes de Portzamparc qui imposait une décote de 10% sur le titre pour intégrer ce risque.


Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris -0.61%
Euronext Paris -1.49%
Euronext Paris +1.28%

Vidéos les + vues