1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 11 septembre : la prudence continue de dominer les échanges

Boursorama11/09/2018 à 18:09

Après s'être enfoncé dans le rouge en début de séance, les marchés européens ont remonté la pente au fil de la séance, aidé par Wall Street qui navigue autour de l'équilibre.  La prudence reste toutefois de mise, signe que les tensions commerciales restent au c?ur des préoccupations des investisseurs. D'ailleurs sur le front géopolitique, l'OMC a annoncé que la Chine allait lui demander l'autorisation d'imposer des sanctions aux Etats-Unis pour un litige vieux de cinq ans et qui portait sur des mesures antidumping prises par Washington contre certains produits chinois. Au final le CAC 40 grappille 0,15% à 5277 pts.

Coté valeurs, lanterne rouge du CAC40, Valeo poursuit sa glissade en Bourse et perd désormais plus de 43% cette année. Le titre reste pénalisé par le spectre d'une guerre commerciale avec la Chine et pourrait être remplacé prochainement au sein du CAC40. Dans le même secteur Renault se distingue avec une baisse de 2,46%.

Autre secteur pénalisé par les tensions commerciales, les semi-conducteurs, à l'image de STMicroelectronics qui redonne 2,07% à 15,87euros ou encore le luxe, à l'instar de Kering qui recule de 1,85%.

Sur le SBF 120, GTT enchaîne une deuxième séance de forte hausse, dopé par l'annonce d'un contrat pour 4 nouveaux méthaniers pour un chantier coréen. Une nouvelle saluée par les analystes de Portzamparc qui estiment que  le nombre de conception de méthaniers s'élève dores et déjà à une dizaine pour l'exercice en cours, après les 21 commandes reçues au 1er semestre.

Bien orienté également, Ubisoft bondit de +4,25%, à 92,28 euros grâce à un relèvement de recommandation à 'surpondérer' par JPMorgan, avec un objectif de cours à 130 euros.

Total se distingue dans le vert, porté par le rebond du Brent qui progresse de 1,71% à 78,68 $ et par une note du bureau d'études, Berenberg, qui a entamé le suivi de l'action de la 'major' française à l'achat en visant 65 euros. Les analystes vantent notamment le fait que Total dégage la plus forte génération de cash flow libre du secteur'

Mais la meilleure performance du CAC est pour Schneider Electric qui profite d'une note d'Oddo qui reste à l'Achat avec un objectif de cours inchangé à 87 euros. D'après le broker « la conjoncture n'a jamais été aussi porteuse depuis 10 ans » pour le spécialiste de la gestion de l'énergie.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer